instagram

2e édition de la Women’s March: les stars se mobilisent

2e édition de la Women’s March: les stars se mobilisent

#BlackPower + #TimesUp + #WomensMarch = 2018.” Voici la légende qui accompagne la photo postée hier par Lupita  Nyong’o sur son compte Instagram. Sur le cliché, on découvre l’actrice et réalisatrice mexico-kényane dans une voiture, le point levé, habillée d’un t-shirt Time’s Up, un badge pour la Women’s March dans la main. Comme 600 000 autres personnes à Los Angeles -selon les chiffres du maire démocrate Eric Garcetti-, Lupita Nyong’o a participé à la deuxième marche pour les femmes ce samedi, un an après la prise de pouvoir de Donald Trump aux États-Unis.

Pour défendre les droits des femmes et dans la continuité des mouvements #MeToo, Time’s Up et de la libération de la parole des victimes d’harcèlement, agressions ou crimes sexuels, les stars ont multiplié les allocutions. Natalie Portman a ainsi déclaré: “L’an dernier, nous parlions du début d’une révolution. […] Aujourd’hui, grâce à vous, la révolution est en marche! […] Vous avez dit au monde que c’en était fini de la violence et du silence, vous avez dit au monde que c’était l’heure d’une nouvelle ère.

Le discours de l’actrice et productrice Viola Davis a, lui aussi, marqué par sa force: “Quand je lève la main, je suis consciente qu’il y a des femmes qui restent silencieuse. Les femmes qui n’ont pas de visage. Les femmes qui n’ont pas d’argent, qui n’ont pas la constitution de leur côté, et qui n’ont pas la confiance, et à qui les médias ne renvoient pas un sentiment d’estime de soi assez fort pour briser le silence ancré dans la honte de l’agression, ancré dans la stigmatisation de l’agression.

Des rassemblements ont également eu lieu dans d’autres villes du pays comme New-York, Philadelphie ou Boston, mais également en Europe, dimanche, comme à Paris où une centaine de personnes se sont mobilisées place du Trocadéro.

instagram.com/lupitanyongo

Margot Cherrid

 Voir les Instagram précédents