mode

Voici les vêtements du futur que vous ne porterez jamais

Loin de notre montre-calculatrice, qui nous a bien dépannées pour les interros de maths, les têtes pensantes du XXIème siècle ne manquent pas d’idées en terme de vêtements technologiques. Mais certaines de ces créations, aussi innovantes soient-elles, ne sont pas toujours portables. Démonstration. 
© Metropolitan FilmExport
© Metropolitan FilmExport

© Metropolitan FilmExport


Après la musique et l’édition, le prochain secteur à passer à l’ère digitale serait la mode. Selon un rapport de 2013 du Crédit suisse, le marché des technologies “mettables” atteindrait les 40 milliards d’euros annuels d’ici deux à trois ans. Pourtant on reste dubitatives face une telle prédiction. Si à la vue de certaines prouesses techniques on s’est d’abord exclamées: “Wouah c’est fou!”, on a fini par se demander: “Mais bordel, qui va porter ça?” Entre une perruque télépathe, une robe photovoltaïque ou encore un soutien-gorge de chasteté, voici cinq innovations qui nous laissent perplexes.

1. “GER Mood Sweater”, le sérum de vérité 2.0

culotte vibrante mood sweat

DR

Imaginé par la marque Sensoree, basée à San Francisco, des LED reliées à des capteurs sensoriels au niveau des mains illuminent le col de ce pull après avoir détecté notre niveau d’excitation. Il passe du bleu, si on est plutôt relax, au rose, si notre excitation est au summum, ou encore au rouge quand on est amoureux, c’est à dire nerveux pour les créateurs. On vous déconseille de le porter pour un entretien, déjà pour le design encombrant, mais aussi pour éviter tout malentendu. Parce que, non, vous n’êtes pas tombée sous le charme de votre futur employeur, vous êtes juste hyper nerveuse.

2. La “smartwig”, la perruque intelligente

L’histoire ne nous dit pas si les ingénieurs de Sony étaient bourrés lorsqu’ils ont pensé à créer un postiche-ordinateur mais à les écouter, le projet pourrait être révolutionnaire. En plus de vous donner la vision d’une chauve-souris dans le noir, cette invention permettrait de lire dans les pensées ou encore de contrôler à distance notre présentation Power Point. Grâce à des capteurs reliés à notre ordinateur à distance, il envoie des ultrasons vers notre cerveau. Reste à savoir si on osera la perruque. On est tout de suite moins emballées.

3. “Wake-up Vibe”, la culotte vibrante qui nous réveille

Vêtements technologiques culotte vibrante

DR

Un orgasme en guise de réveil? C’est ce que nous promettent les créateurs de ce sex-toy deux en un. Fin et léger, le vibro-réveil ne perturbera en rien notre sommeil mais nous garantit des matins plutôt enjoués. Livré avec une batterie et différentes prises, il pourra même nous accompagner dans tous nos voyages. Alors, prêtes à jeter notre bon vieux réveil à l’alarme stridente? En tout cas, on parie que nos cinq minutes de rabe à traîner au lit pourraient vite se transformer en demi-heure. Pas vraiment valable pour excuser notre retard au boulot.

4. “True Love”, le soutien gorge 2.0

Vêtements technologiques soutien-gorge

DR

Les nostalgiques de la ceinture de chasteté vont être ravis! La marque Ravijour a mis au point un soutien-gorge ne se dégrafant qu’en cas de sentiment amoureux. Eh oui, la connerie n’a définitivement pas de limite. Donc, on récapitule: si on est encore indécise quelques minutes avant, il suffit de vérifier le résultat sur notre smartphone qui, relié à un capteur, calcule notre rythme cardiaque. Attention, donc, aux coups de cœur intempestifs, on pourrait se retrouver les seins à l’air en deux temps, trois mouvements. Sinon pour les coups d’un soir ou autres plans cul, ce sera avec soutif ou rien du tout. 

5. “Wearable solar”, la robe photovoltaïque

Vêtements technologiques robe solaire

© Mike Nicolaassen

En collaboration avec deux scientifiques, la créatrice Pauline van Dongen a créé une robe “panneaux solaires”. Les cellules solaires présentes dans le tissu captent le soleil et vous transforment en véritable source d’énergie! Une prise y est directement intégrée et recharge notre mobile pour deux heures de soleil. Bon ok, on s’est toutes déjà retrouvées en galère de batterie au fin fond du 93 alors qu’on devait rejoindre machine dans une soirée bondée. Mais est-ce vraiment une raison pour devenir un chargeur de téléphone ambulant? Parce qu’en terme de sexyness, on a quand même vu mieux.

Clémence Sigu


1. La mode fièrement “grande taille” de la créatrice Ester Manas

Finaliste du concours mode du 33e Festival de Hyères, rencontre avec la créatrice française Ester Manas, qui s’est fait remarquer pour sa collection “Big Again” cherchant à célébrer la beauté de la chair et des formes.
© Metropolitan FilmExport - Cheek Magazine
© Metropolitan FilmExport

5. Martès, la marque de sacs qui laissent aux femmes les mains libres

Alice Bureau et Valentine Cloix ont lancé Martès, une marque de maroquinerie streetwear haut de gamme qui réhabilite une bonne fois pour toutes ce sac emblématique des années 90 qu’est la banane. 
© Metropolitan FilmExport - Cheek Magazine
© Metropolitan FilmExport

6. Euveka, le mannequin connecté qui s'adapte aux tailles 36 à 46

Euveka est un buste d’atelier connecté, qui se module en un clic pour s’adapter aux vêtements des tailles 36 à 46. Un objet connecté inventé par Audrey-Laure Bergenthal et fabriqué dans la Drôme, sur lequel le marché américain lorgne déjà.
© Metropolitan FilmExport - Cheek Magazine
© Metropolitan FilmExport

7. Mannequins transgenres : un combat politique

On a lu pour vous cet article de Refinery29 sur les mannequins transgenres, et on vous le recommande.
© Metropolitan FilmExport - Cheek Magazine
© Metropolitan FilmExport