cheek_mode_habillage_desktop

mode

We Are La Fédé

Les cuissardes, oui ou non?

La Fédé est une entité auto-proclamée haute autorité de la mode et du bon goût qui dispense ses conseils pleins de bonne volonté en toute mauvaise foi. Elle s’invite sur Cheek Magazine pour prêcher la bonne parole vestimentaire.
© Stuart Weitzman / Instagram
© Stuart Weitzman / Instagram

© Stuart Weitzman / Instagram


Depuis plusieurs années, chaque automne, un fléau s’abat sur la ville. Le froid? La nuit? La rhinopharyngite? Naturellement. Mais aussi le retour de l’injonction à porter des cuissardes. La Fédé n’est pas complètement contre la cuissarde en elle-même, mais, au-delà d’une tendance évidente à la vulgarité, sa capacité à mettre en valeur un pourcentage de la population féminine peu ou prou équivalent à 0,18% ne devrait pas autoriser cette surmédiatisation.

Pourquoi non

Difficile de généraliser, la cuissarde, comme vos cuisses, se décline en une infinité de tailles et de formes. Disons qu’on peut d’ores et déjà bannir la cuissarde “originale” qui vous fait ressembler à un robot doté de jambes artificielles, à un pêcheur breton ou à un mousquetaire.

La cuissarde semble devoir se porter essentiellement avec un short mais sans collant, donc dans un espace météorologique propre à la cuissarde.

Au-delà de ces modèles qu’on pourrait qualifier de “hardcore”, les inconvénients de la cuissarde peuvent plus généralement s’organiser ainsi: la cuissarde plate tasse, la cuissarde trop serrée fait apparaître des bourrelets sur des gens qui ont un indice de masse graisseuse proche de 0, la cuissarde fait ressembler Penelope Cruz à un petit tas.

Enfin, la cuissarde semble devoir se porter essentiellement avec un short mais sans collant, donc dans un espace météorologique propre à la cuissarde.

Pourquoi oui

Un bon capital génétique, un savant calcul de proportions hauteur/largeur, une matière souple, une couleur sobre, une tenue simple, un cierge à Notre-Dame et avec un peu de chance tout se passera bien.

Chronique précédente: Le trench, oui ou non?


1. Avec Lago54, Emmanuelle Courrèges va changer votre regard sur la mode africaine

Élevée entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal, Emmanuelle Courrèges a lancé le site Lago54, où elle met en avant les créateurs·rices africain·e·s pour changer le regard des occidentaux sur la mode du continent. Rencontre.   
© Stuart Weitzman / Instagram - Cheek Magazine
© Stuart Weitzman / Instagram

3. Fashion Week: la révolution body positive aura-t-elle lieu?

Un automne 2017 qui bat un record historique en terme de diversité sur les podiums, une charte de bonne conduite signée par les géants du luxe français LVMH et Kering… La mode descendrait-elle enfin de sa tour d’ivoire? Le point au premier jour de la Fashion Week printemps-été 2018 de Paris.
© Stuart Weitzman / Instagram - Cheek Magazine
© Stuart Weitzman / Instagram

4. “Fashion Geek”: la Websérie qui prédit la mode du futur

Tatouages connectés, vêtements en peau humaine: la websérie Fashion Geek met la technologie au cœur de la mode sur Arte Creative. On vous la présente en exclusivité. 
© Stuart Weitzman / Instagram - Cheek Magazine
© Stuart Weitzman / Instagram

5. Fenty Beauty de Rihanna: enfin du maquillage pour toutes les carnations

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le clip de promotion de la nouvelle ligne make-up de Rihanna, qui met en scène des mannequins de toutes origines.
© Stuart Weitzman / Instagram - Cheek Magazine
© Stuart Weitzman / Instagram