mode

We Are La Fédé

Le total look sport, oui ou non?

La Fédé est une entité auto-proclamée haute autorité de la mode et du bon goût qui dispense ses conseils pleins de bonne volonté en toute mauvaise foi. Elle s’invite sur Cheek Magazine pour prêcher la bonne parole vestimentaire.
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)

Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)


Des Boost Adidas aux 20 courses à pied organisées par semaine et par ville française en passant par les injonctions du ministère de la santé à manger et bouger (parce que ça va bien deux secondes de payer pour vos mauvais choix de vie), la société entière a décidé de vous mettre la tête dans votre flemmardise et de vous forcer à faire du sport.

Ainsi, même les plus réfractaires -ceux qui marchaient autour du terrain en mâchant ostensiblement un chewing gum pendant les cours d’EPS- se retrouvent malgré eux au Decathlon du coin en se demandant avec angoisse s’ils ont plutôt une foulée universelle ou pronatrice. Mais est-ce réellement une bonne idée d’investir dans la panoplie intégrale du bon sportif?

Pourquoi NON

Vous avez mis votre joli legging moiré, vos chaussures Nike ne sont pas faites pour courir mais elles sont vraiment trop stylées (profitons-en pour signaler qu’ajouter “stylé” à vos recherches Google est une promesse jamais démentie de bonnes surprises visuelles), vous portez un haut stretch de couleur fluo assorti à votre soutien-gorge de sport que vous n’osez pas encore porter uniquement en brassière -mais on en reparlera après les 10 abdos et demi que vous allez enchaîner comme une reine à la fin de votre “session”.

Ne vous pointez pas déguisée en Serena Williams à votre cours de tennis niveau adulte débutant, par exemple.

Bref, vous avez la tenue idéale pour aller vous chercher un latte chez Starbucks sur les hauteurs de Beverly Hills. Mais en fait vous êtes venue pour courir et c’est là que les choses se gâtent. Le total look sport, tout comme le sport en public en général, vous expose à un dangereux risque de mépris si vous n’êtes pas à la hauteur. Le monde est cruel et la compétition sportive en est la plus parfaite incarnation. Au départ, mieux vaut la jouer humble: un vieux t-shirt Carrefour trop grand et votre jogging de 4ème D afficheront clairement votre détachement et votre prise de recul.

Notons que ces recommandations valent pour la course mais sont encore plus indispensables pour les sports techniques. Ne vous pointez pas déguisée en Serena Williams à votre cours de tennis niveau adulte débutant, par exemple.

Pourquoi OUI

Vous êtes balèze. D’ailleurs, vous ne voyez pas du tout à quoi fait référence cette histoire de marcher en cours d’EPS et vous pensiez que les quelques losers coupables de cette offense avaient déjà été emportés par une attaque vasculaire-cérébrale en première année de licence. La Fédé se permet néanmoins de vous faire remarquer que, même pour vous, le côté “rien à carrer, j’y vais en jean et je te mets quand même 8 minutes aux 10 km” vous apporte une touche non négligeable de swag (si l’expression m’est toujours permise en septembre 2015).

Les jolis-habits-de-sport-comme-dans-la-pub peuvent être une très bonne motivation pour se forcer à se bouger.

Pour les autres, la Fédé reconnaît que les jolis-habits-de-sport-comme-dans-la-pub peuvent être une très bonne motivation pour se forcer à se bouger tout en présentant un avantage hautement concurrentiel avec les autres vêtements dans la catégorie “confort”. Et puis, rien ne vous empêche de vous asperger le visage d’eau pour faire genre, avant de sortir en tenue acheter un thé vert chez Starbucks, les gens ne sont pas obligés de savoir.

Chronique précédente: Le look rentrée, oui ou non?


1. Elles ont lancé Daughters of Witches, un concept store féministe en ligne

Natacha Bastiat, 26 ans, et Marta Szmyd, 34 ans, ont lancé Daughters of Witches, un e-shop féministe qui propose sweats, casquettes, maillots de bain ou mugs aux messages engagés et des posters à l’effigie de femmes qui brisent les stéréotypes. 
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)  - Cheek Magazine
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)

3. Rencontre avec Brujas, collectif de New-Yorkaises skateuses et féministes

Découvert lors du Red Bull Music Festival à New York, Brujas, collectif de skateuses, mêle mode streetwear, engagement et culture underground. Rencontre avec Arianna Gil, une de ses têtes pensantes.
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)  - Cheek Magazine
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)

4. La mode fièrement “grande taille” de la créatrice Ester Manas

Finaliste du concours mode du 33e Festival de Hyères, rencontre avec la créatrice française Ester Manas, qui s’est fait remarquer pour sa collection “Big Again” cherchant à célébrer la beauté de la chair et des formes.
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)  - Cheek Magazine
Kylie Jenner (Instagram.com/kyliejenner)