société

La vidéo du jour

“Une époque terrifiante pour les hommes”: une Américaine se paye Trump en chanson

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de cette Américaine qui se moque des propos anti #MeToo de Donald Trump.
DR
DR

DR


C’est une époque terrifiante pour les garçons. Ils ne peuvent plus parler aux femmes, ni les regarder dans les yeux. C’est si perturbant: est-ce un viol ou juste de la gentillesse?” Voici quelques-unes des paroles de la chanson parodique A Scary Time, publiée sur les réseaux sociaux dimanche 7 octobre, par la chanteuse et performeuse Lynzy Lab Stewart.

Dans la vidéo devenue virale, l’Américaine se moque d’une déclaration anti #MeToo de Donald Trump, datant du 2 octobre. Interviewé sur son choix de nommer Brett Kavanaugh, accusé d’agressions sexuelles, à la Cour Suprême, le président américain avait tenu à dénoncer une “période effrayante pour les jeunes hommes en Amérique”.

Armée de son ukulélé, Lynzy Lab Stewart a donc décidé d’énumérer certaines choses dont elle doit se méfier en tant que femme. “Je ne peux pas être honnête quand tu te glisses dans mes DM […] Je ne peux pas aller en boîte juste pour danser avec mes potes […] Je ne peux pas te faire te sentir gênant, invisible ou ignoré”, entonne-t-elle. La jeune artiste conclut finalement: “Ce n’est pas une époque si terrifiante que ça pour les garçons. Ils ont toujours eu le dessus, toujours eu le choix. Il est temps pour les femmes de se soulever, d’utiliser notre voix.” Et d’appeler à la mobilisation le 6 novembre prochain pour les élections de mi-mandat, qui pourraient bien se transformer en référendum anti-Trump.

 

Margot Cherrid


1. Pourquoi il est grand temps de briser le tabou du vaginisme

Ce trouble sexuel, qui rend la pénétration impossible, ou a minima douloureuse et difficile, reste mal connu. Source de honte, le vaginisme est pourtant beaucoup plus commun que ne pourraient le croire les femmes qui en souffrent. Enquête sur un tabou au croisement de la sexualité et de la santé féminine.
DR - Cheek Magazine
DR

3. Elles utilisent leur sang menstruel comme engrais naturel

On a lu pour vous cet article de Vice dans lequel la journaliste Justine Reix donne la parole à ces femmes qui utilisent leur sang menstruel comme engrais pour leur potager. 
DR - Cheek Magazine
DR

4. Grâce à Claude Terosier, apprendre à coder devient un jeu d'enfant

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Claude Terosier, prix de l’innovation et fondatrice de Magic Makers, des ateliers pour apprendre aux enfants à coder. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. Meet My Mama, la start-up qui redonne le pouvoir aux femmes au foyer du monde entier

L’empowerment a un goût. C’est ce que démontrent les cuisinières de Meet My Mama, un service traiteur né il y a deux ans et valorisant le talent des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Grâce à l’initiative de trois vingtenaires, les mères au foyer deviennent des cheffes. Rencontre.
DR - Cheek Magazine
DR

6. Pourquoi la nouvelle pub Gillette rend-t-elle fous les masculinistes?

Pour l’instant diffusée uniquement aux Etats-Unis et sur Youtube, la nouvelle campagne des rasoirs Gillette a retenu la leçon de #MeToo et invite ses utilisateurs à échanger les codes de la virilité toxique contre ceux d’une masculinité positive. Ô surprise! Le message a du mal à passer.
DR - Cheek Magazine
DR