société

Le Cheek Point

Elle a fait congeler ses ovocytes et elle s'en félicite tous les jours

On a lu pour vous le témoignage d’une trentenaire qui a fait vitrifier ses ovocytes en Espagne il y a trois ans, et on vous le recommande.
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons


“J’ai fait congeler mes ovocytes pour mes 30 ans. C’est la meilleure décision que j’aie jamais prise. J’ai particulièrement peur du temps qui passe. À la trentaine, on ressent beaucoup de pression sociale. Les gens vous disent ‘À quand les bébés?’, ‘À quand le prince charmant?’. Il y a un devoir de ne pas passer à côté de sa vie, et ça m’angoisse. Je ne voulais pas me dire, durant les cinq prochaines années, que je risquais l’infertilité, le temps passant. 

L’envie d’être maman ne doit pas conditionner mes relations. Je suis célibataire depuis mes 28 ans, après une relation de cinq ans. J’ai dû faire un deuil: accepter que cet homme que j’aimais ne serait jamais le père de mes enfants… Ça m’obsédait. Je ne veux pas conditionner mes futures relations à cette envie absolue d’être maman. Comme ça, si je rencontre un mec, il ne sera pas tenté de me dire que je vais rapidement avoir envie d’un enfant. Ça évite que cette problématique entre en jeu. Il sera soulagé. Les mecs ont vachement ça en tête.

Je connais une jeune femme de 29 ans qui a eu un cancer et a dû se faire retirer l’utérus et les ovaires; elle ne pourra jamais avoir d’enfant. J’ai aussi une collègue qui, à 43 ans, essaie désespérément d’avoir un enfant. Elle a rencontré ‘le bon’ à 41 ans. Sans savoir que j’avais envie de congeler mes ovocytes, elle m’a confié plusieurs fois regretter de ne pas l’avoir fait. Elle voudrait maintenant bénéficier d’un don d’ovules en Espagne. Tout ça m’a influencée.’

Publié en 2014 et mis à jour il y a deux jours sur le site de l’Obs, le témoignage de cette chargée de communication -qui a aujourd’hui 33 ans- est révélateur de l’intérêt que portent de plus en plus de trentenaires pour la cryogénisation des ovocytes, encore interdite en France. Pour avoir accès à cette intervention, Anne-Sophie a dû prétexter une “opération urgente” puis se rendre en Espagne plusieurs jours et payer 2500€ pour assurer ce qu’elle a appelé son “assurance maternité”. Cette re-publication survient après l’annonce, ce lundi, de l’Académie nationale de médecine qui recommande désormais au gouvernement d’autoriser les Françaises à pouvoir conserver leurs ovocytes. 

À lire le plus vite possible sur le site de L’Obs.


1. Pussypedia, l'encyclopédie du sexe féminin qu'il nous faut absolument

On a lu pour vous cet article de Télérama sur Pussypedia, une encyclopédie du sexe féminin qui devrait voir le jour en 2019, et on vous le conseille fortement. 
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

2. Lena Dunham se confie sur son ablation de l'utérus

On a lu pour vous la lettre ouverte de Lena Dunham sur le site de Vogue, dans laquelle elle revient sur son hystérectomie et on vous la conseille fortement. 
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

3. Naissance par PMA: recherche origines désespérément... ou pas

Dans ce nouvel épisode de notre podcast Il était une fois la PMA, on découvre l’histoire de personnes nées d’un don de gamètes mais aussi celle de gens qui en ont bénéficié pour concevoir un enfant et enfin d’autres qui ont donné. 
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

4. Lean In France: Elle anime le réseau de femmes de Sheryl Sandberg dans l’Hexagone

Depuis trois ans, Insaff El Hassini anime la branche française de Lean In, le réseau que Sheryl Sandberg, à la tête de Facebook, a créé pour encourager la solidarité professionnelle entre femmes. Rencontre.
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

5. “Pour qu'on ne puisse plus dire ‘qui ne dit mot consent’.”

On a lu pour vous cette tribune publiée sur L’Obs en faveur d’un consentement sexuel fixé à 15 ans, signée par les comédien·ne·s Alix Poisson, Mélanie Laurent, Bérénice Bejo, Clovis Cornillac et on vous la conseille fortement. 
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

6. On a testé pour vous le pom-pom inclusif et body positive

Chaque mois, Elise Bouskila organise des stages de pom-pom pour aider femmes et hommes à accepter leurs corps et profiter de l’énergie positive de cette discipline.
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons

7. Au Canada, les femmes autochtones veulent en finir avec l'impunité

Tandis que les langues continuent de se délier à coup de #BalanceTonPorc et de #MeToo, au Canada, des dizaines de milliers de personnes marcheront demain, en hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées.  
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons - Cheek Magazine
© Hey Paul Studios, Flickr Creative Commons