société

Le talk du jour

Pourquoi ça fait du bien de rouler des pelles, par l'humoriste Agnès Hurstel

La comédienne et humoriste Agnès Hurstel était speaker lors du dernier TedxParis et a réhabilité pour l’occasion le roulage de pelles. À voir. 
Pourquoi ça fait du bien de rouler des pelles, par l'humoriste Agnès Hurstel

La comédienne et humoriste Agnès Hurstel était cette année l’une des invitées de la conférence Ted à Paris, qui s’est tenue le 6 novembre dernier au Grand Rex. La jeune femme de 27 ans, que l’on a remarquée depuis longtemps grâce à son spectacle cul et cash, a choisi de parler des vertus du baiser langoureux et, pour appuyer son propos, a ouvert son intervention par un extrait du clip culte de Demon, You are my high, dans lequel, souvenez-vous, on voyait un roulage de pelles en bonne et due forme et en méga gros plan pendant 2’28 minutes. 

Je porte pas de chemise, j’ai pas fait d’école de commerce, je monte pas encore ma start-up, j’emploie encore moins le terme d’after work, qui me donne de l’eczema quand je l’entends. En revanche, moi mon truc c’est que j’ai roulé des pelles”, lance-t-elle en guise d’introduction devant la salle de 2800 personnes. Pendant près de dix minutes, Agnès Hurstel revient sur l’intérêt de cette pratique dont on a généralement abusé au collège et dont on a oublié la saveur à l’âge adulte. “Ça me manque cette lenteur émotionnelle pendant les deux minutes 28 de slow”, confie-t-elle avant de rappeler que “entre 13 et 25 ans, rien n’a vraiment changé, on est les mêmes”. Vantant les mérites de la lenteur -“slow” était le thème de cette conférence Ted- pendant toute son intervention, la comédienne la conclut en toute logique ainsi “Ce que je vous propose, messieurs dames c’est de prendre le temps de vous rouler des pelles.” Vous savez ce qu’il vous reste à faire. 

Myriam Levain


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune - Cheek Magazine

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
J’ai passé la soirée avec Michelle Obama - Cheek Magazine

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique - Cheek Magazine

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre - Cheek Magazine