société

Le Cheek Point

Une ancienne étudiante de l'ESJ Lille dénonce une agression sexuelle

On a lu pour vous cette enquête de Vanity Fair sur l’ambiance malsaine qui règne dans les écoles de journalisme et on vous la conseille fortement. 
Instagram/©esjlille
Instagram/©esjlille

Instagram/©esjlille


Quand l’affaire Harvey Weinstein éclate et que le hashtag #BalanceTonPorc apparaît, Alexandra hésite à balancer. Encore trop tôt. Encore trop douloureux. Mais cette affaire de la #LigueduLol sera le point d’orgue. Désormais, elle est prête à mettre des mots sur ce qui lui est arrivé: quand elle était étudiante à l’ESJ, elle a été victime d’une tentative de viol et son agresseur était un autre élève de la promotion. […]

Quand elle fait le récit de son agression, sa voix ne tremble pas. Elle raconte ce samedi soir -où elle se rend chez un camarade de sa promo et l’ami de celui-ci- avec précision, soucieuse de n’oublier aucun détail. […] ‘Là, mon camarade de promo se lève et se jette sur moi. Il m’embrasse de force, je le repousse, il m’attrape, et clairement, m’agrippe l’entrejambe. Je me suis retrouvée par terre, avec lui sur moi. On était à deux doigts du viol, lui passant sa main sous mon jean. J’ai eu la peur de ma vie.’”

Dans cette excellente enquête publiée sur le site de Vanity Fair, la journaliste Hélène Guinhut scanne l’entre-soi masculin et l’ambiance malsaine qui règnent dans certaines écoles de journalisme. Agression sexuelle, sexisme, harcèlement, racisme, homophobie, des anciennes étudiantes témoignent de leurs années d’école. 

À lire le plus rapidement possible sur le site de Vanity Fair.  


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Instagram/©esjlille - Cheek Magazine
Instagram/©esjlille

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Instagram/©esjlille - Cheek Magazine
Instagram/©esjlille

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Instagram/©esjlille - Cheek Magazine
Instagram/©esjlille

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Instagram/©esjlille - Cheek Magazine
Instagram/©esjlille

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Instagram/©esjlille - Cheek Magazine
Instagram/©esjlille