société

Le Cheek Point

Le tabou des religieuses agressées sexuellement par des prêtres

On a lu pour vous cette enquête du Parisien sur les religieuses violées et sexuellement agressées par des prêtres et on vous la recommande fortement. 
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch

“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch


Si la parole s’est libérée ces deux dernières années chez les fidèles qui, enfants, ont été victimes de curés pédophiles, celle de moniales devenues la cible de frères pervers commence à peine à se murmurer. […] Impossible de mesurer l’ampleur de ces drames. La Parole libérée, association d’aide aux victimes d’abus sexuels perpétrés par le clergé, en a recensé quelques-uns. ‘Mais c’est une évidence que le phénomène est d’une ampleur bien plus grande. Si les sœurs libèrent totalement la parole, ça peut être un énorme scandale!’, croit son président François Devaux. […]

Ces prêtres qui ont un sentiment de toute-puissance ne choisissent pas leurs proies au hasard. ‘Ils vont chercher celles qui sont dans une situation de grande vulnérabilité, qui ont, par exemple, déjà subi l’horreur d’un viol dans le passé et ont une image d’elles catastrophique’, décrypte la présidente de l’association Mémoire traumatique.

Dans ce dossier dédié aux agressions sexuelles commises par des prêtres dont sont victimes les religieuses, Le Parisien fait tomber “le dernier tabou de l’Église”. Si la parole commence à être entendue, la plupart des victimes gardent le silence, et attendent parfois des dizaines d’années avant de se confier. Les témoignages sidérants et l’interview du président de l’association La Parole libérée, dénoncent la solitude des religieuses qui osent parler et le manque de considération des tribunaux ecclésiastiques qui distribuent aux prêtres agresseurs des peines minimes.

À lire le plus rapidement possible sur le site du Parisien.


2. Elles utilisent leur sang menstruel comme engrais naturel

On a lu pour vous cet article de Vice dans lequel la journaliste Justine Reix donne la parole à ces femmes qui utilisent leur sang menstruel comme engrais pour leur potager. 
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch - Cheek Magazine
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch

3. Grâce à Claude Terosier, apprendre à coder devient un jeu d'enfant

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Claude Terosier, prix de l’innovation et fondatrice de Magic Makers, des ateliers pour apprendre aux enfants à coder. 
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch - Cheek Magazine
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch

4. Meet My Mama, la start-up qui redonne le pouvoir aux femmes au foyer du monde entier

L’empowerment a un goût. C’est ce que démontrent les cuisinières de Meet My Mama, un service traiteur né il y a deux ans et valorisant le talent des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Grâce à l’initiative de trois vingtenaires, les mères au foyer deviennent des cheffes. Rencontre.
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch - Cheek Magazine
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch

5. Pourquoi la nouvelle pub Gillette rend-t-elle fous les masculinistes?

Pour l’instant diffusée uniquement aux Etats-Unis et sur Youtube, la nouvelle campagne des rasoirs Gillette a retenu la leçon de #MeToo et invite ses utilisateurs à échanger les codes de la virilité toxique contre ceux d’une masculinité positive. Ô surprise! Le message a du mal à passer.
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch - Cheek Magazine
“Les Innocentes” © Mandarin Cinema/Aeroplan Film/Mars Films/Anna Wloch