société

La vidéo du jour

La pub prendrait-elle enfin le parti du féminisme?



 “Ensemble, montrons au monde que ‘faire quelque chose‪ #‎CommeUneFille‬’ est tout simplement incroyable”: voilà comment Always communique sur les réseaux sociaux pour sa nouvelle campagne vidéo. Objectif? Faire en sorte que l’expression “comme une fille” ne soit plus perçue comme une insulte.

Pour une fois, une marque ne prend pas le parti du sexisme mais celui du féminisme. Et c’est assez rare pour être signalé, la pub ayant une fâcheuse tendance à véhiculer les pire clichés sur les femmes. On se souvient notamment du dernier spot de Perrier ou encore des affiches d’Eden Park. La campagne d’Always serait-elle annonciatrice d’une nouvelle ère, dans laquelle le sexisme n’aurait plus sa place pour vendre des produits? On aimerait penser que oui. 


3. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s - Cheek Magazine

4. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro” - Cheek Magazine