société

La vidéo du jour

Alyssa Milano en larmes explique #MeToo à sa fille

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle d’Alyssa Milano dans laquelle elle s’adresse à sa fille de 4 ans.
DR
DR

DR


Mon plus grand souhait est que tu n’aies jamais à dire #MeToo. Mais si tu as à le faire, je veux que tu saches que tu seras entendue.” Dans une vidéo publiée le 15 octobre, Alyssa Milano adresse un message à Elizabella, sa fille de 4 ans. Si l’enregistrement date de janvier et que l’actrice et productrice américaine, ne souhaitait, à l’origine, pas le rendre public, elle écrit sur Twitter: “Cela ma semble trop important aujourd’hui pour ne pas être partagé.

Pendant quatre minutes, l’une des instigatrices du mouvement #MeToo explique, en larmes, pourquoi elle a choisi de s’engager. “Je veux que tu saches qu’une nuit, alors que j’étais allongée dans mon lit avec toi, je t’ai regardée et j’ai eu très peur. J’ai eu peur pour toi. Et j’ai tweeté pour demander aux femmes d’être solidaires. Beaucoup de personnes ont répondu. J’ai voulu faire cette vidéo pour toi parce que d’une certaine façon, tout ça est arrivé grâce à toi, parce que tu m’en as donné la force.”

Elle poursuit: “Je veux que tu grandisses. Et que la petite fille forte devienne une femme forte, consciente de ce qu’elle vaut. Mise en avant pour son intelligence, son grand cœur, la douceur de son âme et pour ses talents. Pas pour son corps. […] Beaucoup de femmes travaillent très dur pour que le silence ne soit pas la norme de votre génération.” 

Un message émouvant devenu viral, qui se termine par ces mots: “Je t’aime tellement. Je me battrai pour que tu n’aies pas à le faire.” Fort.

 

Margot Cherrid


1. “Inde: le pays qui n'aimait pas les femmes”, un reportage bouleversant d'Arte

Si vous ne devriez regarder qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait la bande annonce du reportage intitulé Le pays qui n’aimait pas les femmes, produit par Arte. Quatre indiennes témoignent de la difficulté d’être une femme dans une société patriarcale. 
DR - Cheek Magazine
DR

4. Aya Nakamura est-elle victime de misogynoir?

Depuis les NRJ Music Awards, qui ont eu lieu samedi 10 novembre, Aya Nakamura est au cœur d’une nouvelle polémique, et doit faire face à des propos violents de la part de présentateurs, comme Matthieu Delormeau. Des déclarations qualifiées de “misogynoir” par certains internautes.  
DR - Cheek Magazine
DR

5. “Mansplaining”, le nouveau podcast de Slate, décortique les masculinités

Slate a lancé son nouveau podcast sur les masculinités, Mansplaining, animé par Thomas Messias, professeur de lycée et journaliste pour le magazine. Dans ce premier épisode, le trentenaire met en exergue les stéréotypes du genre véhiculés par les œuvres cinématographiques. 
DR - Cheek Magazine
DR