société

La vidéo du jour

Alyssa Milano en larmes explique #MeToo à sa fille

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle d’Alyssa Milano dans laquelle elle s’adresse à sa fille de 4 ans.
DR
DR

DR


Mon plus grand souhait est que tu n’aies jamais à dire #MeToo. Mais si tu as à le faire, je veux que tu saches que tu seras entendue.” Dans une vidéo publiée le 15 octobre, Alyssa Milano adresse un message à Elizabella, sa fille de 4 ans. Si l’enregistrement date de janvier et que l’actrice et productrice américaine, ne souhaitait, à l’origine, pas le rendre public, elle écrit sur Twitter: “Cela ma semble trop important aujourd’hui pour ne pas être partagé.

Pendant quatre minutes, l’une des instigatrices du mouvement #MeToo explique, en larmes, pourquoi elle a choisi de s’engager. “Je veux que tu saches qu’une nuit, alors que j’étais allongée dans mon lit avec toi, je t’ai regardée et j’ai eu très peur. J’ai eu peur pour toi. Et j’ai tweeté pour demander aux femmes d’être solidaires. Beaucoup de personnes ont répondu. J’ai voulu faire cette vidéo pour toi parce que d’une certaine façon, tout ça est arrivé grâce à toi, parce que tu m’en as donné la force.”

Elle poursuit: “Je veux que tu grandisses. Et que la petite fille forte devienne une femme forte, consciente de ce qu’elle vaut. Mise en avant pour son intelligence, son grand cœur, la douceur de son âme et pour ses talents. Pas pour son corps. […] Beaucoup de femmes travaillent très dur pour que le silence ne soit pas la norme de votre génération.” 

Un message émouvant devenu viral, qui se termine par ces mots: “Je t’aime tellement. Je me battrai pour que tu n’aies pas à le faire.” Fort.

 

Margot Cherrid


2. Elles utilisent leur sang menstruel comme engrais naturel

On a lu pour vous cet article de Vice dans lequel la journaliste Justine Reix donne la parole à ces femmes qui utilisent leur sang menstruel comme engrais pour leur potager. 
DR - Cheek Magazine
DR

3. Grâce à Claude Terosier, apprendre à coder devient un jeu d'enfant

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Claude Terosier, prix de l’innovation et fondatrice de Magic Makers, des ateliers pour apprendre aux enfants à coder. 
DR - Cheek Magazine
DR

4. Meet My Mama, la start-up qui redonne le pouvoir aux femmes au foyer du monde entier

L’empowerment a un goût. C’est ce que démontrent les cuisinières de Meet My Mama, un service traiteur né il y a deux ans et valorisant le talent des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Grâce à l’initiative de trois vingtenaires, les mères au foyer deviennent des cheffes. Rencontre.
DR - Cheek Magazine
DR

5. Pourquoi la nouvelle pub Gillette rend-t-elle fous les masculinistes?

Pour l’instant diffusée uniquement aux Etats-Unis et sur Youtube, la nouvelle campagne des rasoirs Gillette a retenu la leçon de #MeToo et invite ses utilisateurs à échanger les codes de la virilité toxique contre ceux d’une masculinité positive. Ô surprise! Le message a du mal à passer.
DR - Cheek Magazine
DR