cheek_societe_habillage_desktop

société

Vidéo

Amber Heard s'élève contre les violences faites aux femmes dans une vidéo

Dans une vidéo, Amber Heard témoigne face caméra contre les violences faites aux femmes. 
Amber Heard s'élève contre les violences faites aux femmes dans une vidéo

Vendredi 25 novembre, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Amber Heard a appelé les femmes victimes de violences à faire entendre leur voix. 

Dans une vidéo baptisée Speak Out (“Faites entendre votre voix”), l’actrice américaine s’est adressée directement à la caméra pour faire passer son message: “Pourquoi cela m’arrive-t-il à moi? Je suis forte, intelligente, je ne suis pas une victime […] Cela arrive à tellement de femmes. Quand ça arrive chez soi derrière des portes closes, avec quelqu’un qu’on aime, ce n’est pas si simple […]”

 

 

Les larmes aux yeux, Amber Heard, qui a divorcé de Johnny Depp en mai dernier et a accusé l’acteur de violences conjugales, appelle ensuite les femmes à se soutenir, et la société dans son ensemble à prendre ses responsabilités. 

“Si je n’avais pas eu des gens de confiance autour de moi, des femmes pour me soutenir, ma vie serait tellement différente […] J’ai l’opportunité de rappeler aux autres femmes que cela n’a pas à être comme c’est. Qu’elles n’ont pas à rester seules. Vous n’êtes pas seules et nous pouvons changer les choses. La violence envers les femmes ne se limite pas à la violence physique. Cela concerne aussi la façon dont nous en parlons dans les médias, dans notre culture […] Nous devons nous sentir responsables de la façon dont nous parlons de ces choses-là.”

Pour clore cette vidéo, publiée sur le compte YouTube du projet #GirlGaze (un regroupement de photographes stars qui vise à mettre en avant les femmes créatives), Amber Heard conclut: 

“Parlez fort. Elevez votre voix. Votre voix est la chose la plus puissante. Et, ensemble, en tant que femmes qui nous serrons les coudes, nous ne pouvons pas et n’accepterons pas plus longtemps le silence.” 

Olga Rigue


3. Féminicide: pourquoi la France a-t-elle tant de mal à reconnaître ce terme?

Chaque année, plus d’une centaine de femmes sont assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint en France. Ces crimes sont des féminicides, à savoir des meurtres de femmes parce qu’elles sont des femmes. Inscrit dans le droit de nombreux pays latino-américains, la France commence seulement à intégrer le féminicide à son vocabulaire. Un lent processus de reconnaissance qui permet une meilleure visibilité de ces crimes sexistes.  
Féminicide: pourquoi la France a-t-elle tant de mal à reconnaître ce terme? - Cheek Magazine

4. Au Chili, son film sur l'avortement a créé le scandale

À la veille de l’élection présidentielle au Chili, un pays très conservateur en matière de droits des femmes, on a rencontré Constanza Figari, la réalisatrice d’un film coup de poing sur l’avortement.
Au Chili, son film sur l'avortement a créé le scandale - Cheek Magazine

7. La success story de la Zumba en France, c’est à elle qu’on la doit

Alix Pfrunder a contribué à populariser la Zumba en France en montant sa propre école de danse. Elle nous raconte cette aventure entrepreneuriale teintée de musiques latines dans une interview “Workaholic”.
La success story de la Zumba en France, c’est à elle qu’on la doit - Cheek Magazine