société

La vidéo du jour

Des hommes incapables de dire si leur copine a joui lors de leur dernier rapport sexuel

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle du micro-trottoir réalisé par Babe qui dénonce le manque d’intérêt pour l’orgasme féminin dans les rapports sexuels hétéros. 
Des hommes incapables de dire si leur copine a joui lors de leur dernier rapport sexuel

Dans un rapport sexuel hétéro, les hommes savent-ils quand leur partenaire a joui, et surtout si elle a joui? Il semblerait que non, au regard de cette vidéo, repérée hier par Madmoizelle. La géniale page Facebook Babe a en effet réalisé il y a quelques jours un micro-trottoir (qui réunit déjà 1,5 millions de vues) avec pour objectif d’interroger les hommes sur la question de la jouissance féminine. À l’écran, une journaliste interpelle les passants: “Tu te rappelles la dernière fois que tu as couché avec quelqu’un?”. Réponse: oui. “As-tu joui?”. Réponse: oui. “Et elle?”. Là, tout devient plus compliqué. Les hommes hésitent: “Peut-être”, “Je ne suis pas sûr”, “Je crois”, “Non”… pas un seul “oui” franc! “Mais alors à quel moment le rapport a-t-il été terminé?” interroge la journaliste, pour découvrir que le sexe se termine généralement au moment où l’homme jouit.

La vidéo nous met face à une réalité, pas toujours facile à admettre: le timing d’un coït hétéro est dicté par l’homme, et la majorité des rapports sexuels demeurent androcentrés. Cité dans l’article de Madmoizelle, le psychiatre Philippe Brenot rappelait d’ailleurs il y a quelques années que seulement 16% des femmes jouissent à chaque rapport sexuel contre… 90% des hommes. On espère que cette vidéo aidera les hommes et les femmes à changer leurs habitudes pour que dans ce domaine aussi, la répartition des tâches devienne plus égalitaire.

 

Margot Cherrid


1. Agressions et harcèlement sexuels en série à Coachella

On a lu pour vous cet article, publié sur Teen Vogue, qui révèle les innombrables cas d’agressions et de harcèlement sexuels qui ont eu lieu cette année à Coachella et on vous le conseille fortement.  
Agressions et harcèlement sexuels en série à Coachella - Cheek Magazine

3. Le si féministe Québec à l'épreuve de #MeToo

C’est une province canadienne où les femmes se chargent de la drague, ne craignent pas de sortir en short et débardeur dès les beaux jours, et refusent la galanterie. Là bas, on féminise volontiers les métiers, les enfants portent couramment les noms de famille des deux parents, et un congé parental d’un an peut être divisé à part égale entre conjoints. Pourtant le mouvement #MeToo y a connu un écho retentissant. Qu’est-ce que ce phénomène a encore à apporter au si féministe Québec?
Le si féministe Québec à l'épreuve de #MeToo - Cheek Magazine

4. Prévention sexuelle chez les lesbiennes: le grand vide

On a lu pour vous cet article de RTL Girls sur les stéréotypes qui entourent la sexualité lesbienne et ont un impact sur la santé des femmes homosexuelles et on vous le recommande fortement.
Prévention sexuelle chez les lesbiennes: le grand vide - Cheek Magazine

5. La césarienne, un mode d'accouchement mal perçu (et souvent mal vécu) en France

En France, un bébé sur cinq naît par césarienne. C’est deux fois plus qu’au début des années 80. Mais pour les femmes qui en ont fait l’expérience, la césarienne est souvent vécue comme un traumatisme. A contrario, celles qui en font la demande ne sont pas entendues. Pourquoi ce mode de naissance a-t-il si mauvaise réputation?
La césarienne, un mode d'accouchement mal perçu (et souvent mal vécu) en France - Cheek Magazine

7. Il n'y a rien de honteux à préférer les serviettes aux tampons

On a lu pour vous cette tribune, publiée sur Mashable, qui dénonce les moqueries visant les femmes qui utilisent des serviettes pendant leurs règles et on vous la conseille fortement.  
Il n'y a rien de honteux à préférer les serviettes aux tampons - Cheek Magazine