société

La vidéo du jour

La chanteuse Bebe Rexha dénonce le body shaming des marques de vêtements

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le coup de gueule de la chanteuse américaine Bebe Rexha contre les marques qui refusent de l’habiller car elle serait “trop grosse”. 
@ Instagram/beberexha
@ Instagram/beberexha

@ Instagram/beberexha


Si vous n’aimez pas mon style ou ma musique, c’est une chose. Mais ne dites pas que vous ne pouvez pas habiller quelqu’un qui ne fait pas la taille mannequin. Encouragez les femmes à aimer leur corps au lieu de les réduire à leur tour de taille.” Voici le message posté par la chanteuse américaine Bebe Rexha sur son compte Instagram. Dans une vidéo, publiée lundi dernier, la jeune femme dénonce le body shaming des marques. 

Nommée dans la catégorie “Révélation de l’année” et “Meilleure performance country duo/groupe” aux Grammy Awards 2019, la vingtenaire est à la recherche de sa tenue mais se retrouve confrontée à des refus de la part des stylistes. La raison? Bebe Rexha serait “trop grosse”. “Si un 38/40 est trop gros, je ne sais pas quoi vous dire. Je ne veux pas porter vos robes. Vous êtes en train de dire que les femmes qui font du 40 et plus ne sont pas magnifiques et qu’elles ne peuvent pas porter vos tenues”, déclare la chanteuse. L’artiste conclut sa vidéo en poussant un puissant coup de gueule: “À toutes les personnes qui disent que je suis trop grosse pour porter vos robes, allez vous faire foutre, je ne veux pas porter vos putain de robes.” On n’aurait pas dit mieux. 

 

Wendy Le Neillon


3. “J'ai été conçue grâce à un don de sperme”

Née d’un don de sperme il y a 28 ans, Pauline Pachot se bat au sein de l’association PMAnonyme pour le droit d’accès aux origines des enfants nés de dons de gamètes en France. À l’occasion de la diffusion sur Téva du documentaire Né d’une PMA, dans lequel elle apparaît, nous l’avons rencontrée à Paris.
@ Instagram/beberexha - Cheek Magazine
@ Instagram/beberexha

4. Lutte contre les féminicides: pourquoi l’Espagne est beaucoup plus efficace que la France

Alors que Marlène Schiappa annonce un “Grenelle des violences conjugales”, Nicole Belloubet révèle une série de mesures pour lutter contre les féminicides. Des dispositions qui, pour la majorité, existent en Espagne depuis plus d’une décennie.
@ Instagram/beberexha - Cheek Magazine
@ Instagram/beberexha

6. Comment la broderie est devenue cool et féministe

Aux quatre coins du globe, des brodeuses inspirées et engagées mettent leur talent au service de la lutte contre les inégalités en publiant des oeuvres émouvantes et militantes.
@ Instagram/beberexha - Cheek Magazine
@ Instagram/beberexha