société

Le Cheek Point

#MeToo: Pourquoi la condamnation de Bill Cosby ouvre une nouvelle ère

On a lu pour vous cet édito sur la condamnation de Bill Cosby pour agression sexuelle et le symbole qu’elle représente, et on vous le recommande vivement. 
#MeToo: Pourquoi la condamnation de Bill Cosby ouvre une nouvelle ère

La situation est différente en avril 2018 par rapport à juin 2017. Au cours des sept derniers mois, le pays a entamé une longue et difficile conversation à propos des agressions sexuelles, du harcèlement et de l’abus de pouvoir. Des dizaines d’hommes puissants ont perdu leur travail suite à des accusations d’agression et de harcèlement. Et maintenant, deux d’entre eux, Larry Nassar et Bill Cosby, ont été reconnus coupables dans des tribunaux. (…)

Le verdict Cosby ne signifie pas que d’autres hommes vont affronter la justice au tribunal. Il ne signifie pas que d’autres femmes ne seront pas traitées de menteuses ou d’opportunistes vénales quand elles réclameront que justice soit faite. Cela ne signifie pas que le travail de Me Too est terminé -loin de là. Mais cela pourrait donner de l’espoir et de l’énergie aux survivantes et militantes qui font le difficile et souvent douloureux boulot de créer un monde où la parole des victimes est valorisée au lieu d’être invisibilisée.”

Au lendemain de la condamnation de Bill Cosby pour agression sexuelle -l’acteur américain risque 30 ans de prison- la rédactrice en chef du Huff Post Women Emma Gray prend la plume pour expliquer pourquoi ce verdict est historique et annonciateur d’un changement post #MeToo, où les projecteurs vont peut-être enfin se braquer sur les femmes agressées, dont la parole est désormais audible, plutôt que sur leurs violeurs, qui ont jusqu’à présent bénéficié d’une forme d’impunité. 

À lire le plus vite possible en VO sur le Huffington Post américain


1. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite - Cheek Magazine

2. Les Girls on Wheels prennent d'assaut la ville à vélo

Depuis deux ans, elles sillonnent les rues de Paris, entre filles. Pour prendre confiance face au milieu très masculin du cyclisme, montrer qu’elles ont leur place en ville et se dépenser dans une ambiance bienveillante.
Les Girls on Wheels prennent d'assaut la ville à vélo - Cheek Magazine

3. Elle a lancé Les Aliennes, le festival qui parle féminisme et numérique

Tatyana Razafindrakoto, directrice du festival multiculturel Les Aliennes, qui aura lieu les 25 et 26 mai au Hasard Ludique à Paris, nous embarque dans un voyage qui mêle combats féministes, musique et innovation technologique. Entretien Express.
Elle a lancé Les Aliennes, le festival qui parle féminisme et numérique - Cheek Magazine

5. Les “No Bra”: de plus en plus de femmes se débarrassent de leurs soutifs

Pour leur confort ou par féminisme, de plus en plus de Françaises décident de se passer de soutien-gorge et adoptent le “no bra” (“pas de soutien-gorge”). L’occasion de découvrir à quel point la poitrine des femmes fait encore l’objet de toutes les attentions… et injonctions.
Les “No Bra”: de plus en plus de femmes se débarrassent de leurs soutifs - Cheek Magazine

7. Un mariage hétéro féministe? C'est possible!

La saison des talons qui s’enfoncent dans l’herbe, des pièces montées qui collent aux dents et des discours embarrassants est arrivée. L’an dernier, 228 000 couples se sont dit oui. Mais comment se passer la bague au doigt en étant féministes convaincu·e·s alors que le mariage véhicule toujours certaines symboliques patriarcales et genrées?   
Un mariage hétéro féministe? C'est possible! - Cheek Magazine