Ce qui se passe ailleurs

Argentine

En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”

Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”


Imaginez la scène: un groupe de jeunes femmes réunies devant le ministère de l’Éducation argentin brûlent et brandissent leurs soutiens-gorge, sourires aux lèvres, le visage pailleté. La manifestation qui rappelle à certains médias les événements de Mai 68, s’est déroulée mercredi 25 avril à Buenos Aires, avec pour but de dénoncer le renvoi de Bianca Shissi d’un lycée de la capitale du pays sous prétexte que l’élève ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe. Les faits rapportés par Libération se sont déroulés lundi 23 avril et ont fortement résonné dans la communauté féministe.

Le quotidien explique que le mouvement de contestation contre le sexisme ne cesse de prendre de l’ampleur depuis trois ans et élargit aujourd’hui ses revendications en luttant non seulement contre les féminicides, mais en militant également pour la légalisation de l’avortement ou encore une meilleure éducation sexuelle. Luciana Peker, journaliste féministe citée par le journal français décrit ces nouvelles féministes, reconnaissables au foulards verts qu’elles portent: “Leurs modalités de lutte sont différentes de celles qui étaient les nôtres: c’est une révolution joyeuse, organique, avec de la danse, des paillettes, et une grande sororité.” Et de conclure: “La révolution des jeunes filles est en marche!” On approuve.

Margot Cherrid


2. L'homosexualité enfin dépénalisée en Inde

L’Inde a aboli ce jeudi 6 septembre la loi qui condamnait l’homosexualité.
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”

3. Ariana Grande slut-shamée et agressée sexuellement lors des obsèques d'Aretha Franklin

Le maître de cérémonie des funérailles d’Aretha Franklin a touché la poitrine de la chanteuse américaine après sa performance sur scène vendredi 31 août. Les faits ont largement été dénoncés sur Twitter sous le hashtag #RespectForAriana.
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”

4. Les femmes noires trustent les numéros de septembre des magazines de mode

De Beyoncé à Lupita Nyong’o, de nombreux magazines de mode mettent des femmes noires à l’honneur de leur incontournable “september issue”. Un phénomène historique. 
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”

7. Sur Twitter, Serena Williams accuse l'agence antidopage américaine de discrimination

Dans une série de tweets publiés mardi 24 juillet, la tenniswoman américaine dénonce la fréquence élevée à laquelle elle subit des tests antidopage, pourtant censés être aléatoires.
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission mexicaine “LN Noticias”