cheek_cequisepasseailleurs_habillage_desktop

Ce qui se passe ailleurs

Iran

En Iran, les femmes retirent leur voile sur Facebook

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale.
DR
DR

DR


Après les Saoudiennes se filmant au volant, les Iraniennes s’emparent à leur tour des réseaux sociaux pour revendiquer la fin du port du voile obligatoire. À l’initiative de la journaliste Masih Alinejad, de nombreuses jeunes femmes postent depuis dix jours sur Facebook des photos d’elles cheveux au vent dans différents lieux publics de la république islamique d’Iran. Même si cette pratique est de plus en plus courante, les femmes sont toujours passibles de deux mois de prison en bravant l’interdit de se découvrir la tête. Sur Twitter, elles accompagnent leurs posts du hashtag #mystealthyfreedom (Ndlr: ma liberté furtive).

Évidemment ce mouvement n’a pas plu à tout le monde, et une contre-manifestation de conservateurs scandant “Mort à celles qui n’ont pas de hidjab” a eu lieu  le 7 mai dernier à Téhéran. Mais, signe que les temps changent, le gouverneur de la ville a déclaré que l’état désapprouvait cette manifestation tenue illégalement. L’élection du président Hassan Rohani l’année dernière semble faire (très) doucement bouger les lignes en faveur des femmes.

L.D.L.


1. Nombreux hommages à Maryam Mirzakhani, première mathématicienne à avoir remporté la médaille Fields

Suite à son décès prématuré, personnalités et médias iraniens ont rendu hommage à la grande chercheuse en mathématiques Maryam Mirzakhani, s’autorisant même à utiliser des photos où ses cheveux sont visibles, dans un pays où les femmes doivent constamment être voilées.  
DR - Cheek Magazine
DR

3. À Jérusalem, les femmes resteront à l'écart au mur des Lamentations

Alors que le gouvernement israélien avait promis de créer un espace mixte au mur des Lamentations, à Jérusalem, il est revenu hier sur cet engagement, suscitant la déception de nombreuses femmes à travers le monde.
DR - Cheek Magazine
DR