cheek_cequisepasseailleurs_habillage_desktop

Ce qui se passe ailleurs

Dina Ali Lasloom: plus de nouvelles de cette jeune femme qui a tenté de fuir l'Arabie Saoudite

Dina Ali Lasloom, jeune femme de 24 ans, a tenté de fuir l’Arabie Saoudite. Rattrapée en plein vol par les autorités philippines, elle n’a plus donné de nouvelles depuis le 11 avril. 
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton


Son histoire agite l’Arabie Saoudite. Pour celle dont le monde est sans nouvelles depuis le 11 avril, tout a commencé quelques jours plus tôt. Dina Ali Lasloom, 24 ans, a tenté de fuir son pays, s’envolant vers le Koweït dans l’espoir de rejoindre l’Australie, où elle souhaitait demander l’asile. Malheureusement, son plan s’arrête lors de son escale à Manille le 10 Avril. Elle est alors appréhendée par les autorités philippines à l’aéroport Ninoy Aquino, qui la remettent à deux de ses oncles, puis la renvoient sur le sol saoudien. C’est la fin de ses rêves d’évasion et de liberté.  

Depuis, plus aucune trace de Dina Ali, à l’exception d’une photo de ses billets d’avion et d’une vidéo d’elle appelant à l’aide, toutes deux massivement reprises sur Twitter.  Sur ladite vidéo, on entend la jeune femme, dont on ne voit jamais le visage, terrorisée à l’idée d’être renvoyée dans sa famille. “Si ma famille vient me chercher, ils me tueront. Si je retourne en Arabie saoudite, je vais mourir. Je suis en train d’enregistrer cette vidéo pour que vous m’aidiez et que vous sachiez que je suis réelle.”

 

 

 

 

Plusieurs mouvements de soutien se sont élevés sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter avec le hashtag #SaveDinaAli ou #IAmDinaAli. Les utilisateurs s’inquiètent du sort de Dina Ali, ils dénoncent le sort réservé aux femmes en Arabie Saoudite et apportent leur soutien à la jeune femme.

 

 

 

 

 

 

En Arabie Saoudite, les femmes doivent être obligatoirement accompagnées d’un tuteur masculin -pères, frères, fils, mari- pour exercer leurs droits les plus fondamentaux, comme se déplacer hors des frontières. Se sentant prises au piège, certaines femmes décident donc de prendre la fuite. Le Point rappelle ainsi que 96,6 % des fugues en 2016 étaient le fait de femmes.

Si le monde entier la soutient, elle s’est néanmoins attiré les foudres de certains de ses compatriotes saoudiens sur les réseaux sociaux. Le site The New Arab retranscrit les messages de haine et d’appel au meurtre à son égard -et à l’attention de celles qui voudraient, à son image, fuir le pays-. “Toute putain qui s’enfuit de sa famille mérite d’être tuée. En la tuant, vous lavez la honte qui a été portée sur vous et elle-même.” 

A l’heure actuelle, le sort de Dina Ali est inquiétant: personne ne sait ce qu’il est advenu de cette jeune femme qui, au nom de ses droits, aura tenté en vain de fuir son pays.

Samia Kidari


1. Malala Yousafzai devient citoyenne d’honneur du Canada et fait rire Justin Trudeau

Hier, Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix, a reçu la citoyenneté d’honneur dans la bibliothèque du Parlement canadien. Elle en a profité pour faire un peu d’humour lors de son discours de remerciement.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

2. Avec le hashtag #RésisterEnMarchant, les Saoudiennes dénoncent la domination masculine

Depuis plus d’une semaine les Saoudiennes protestent contre l’interdiction faite aux femmes de conduire. Armées de leur smartphone, elles se filment, parfois à visage découvert, en train de marcher seules dans les villes d’Arabie saoudite.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

3. L'ex-Spice Girl Mel B révèle que son mari la battait depuis dix ans

Mel B, l’ancienne Spice Girl, quitte enfin son mari après dix ans de violences conjugales, allongeant la liste des people victime de ce fléau.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

4. Nicola Thorp veut bousculer la loi anglaise sur le port de talons au travail

Nicola Thorp a été licenciée pour avoir refusé de porter des talons au boulot. Elle s’est mobilisée, avec succès, pour que le Parlement débatte des codes vestimentaires sexistes dans le monde du travail.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

5. À 27 ans, elle a traversé tous les pays du monde en un temps record

Cassie de Pecol vient de battre le record du tour du monde le plus rapide. À 27 ans, l’Américaine revient d’un voyage qui l’a menée dans les 196 pays de la Terre.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

6. Sheryl Sandberg donne un million de dollars au Planning familial américain

Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook, vient de faire un don d’un million de dollars au Planning familial américain et envoie ainsi un signal fort à Donald Trump.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton

7. Elles démaquillent les poupées pour les rendre moins bimbos

L’Australienne Sonia Singh remaquille des poupées pour sa fille et questionne la beauté féminine, tout comme d’autres adeptes du “repaint” dans le monde.
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton - Cheek Magazine
Rassemblement en faveur de Dina Ali Lasloom devant le consulat saoudien à New York © instagram.com/mhcarleton