Ce qui se passe ailleurs

Royaume-Uni

Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
Instagram / @emmawatson
Instagram / @emmawatson

Instagram / @emmawatson


Dimanche soir à Londres, le monde du théâtre anglais était réuni pour la cérémonie des Laurence Olivier Awards, l’équivalent de nos Molières. Pour l’occasion, de nombreuses personnalités avaient épinglé un pin’s Time’s Up à leur tenue, preuve que le mouvement contre le sexisme dans le cinéma ne s’essouffle pas Outre-Manche. La comédienne Emma Watson n’était pas là mais elle a posté sur son compte Instagram une photo réunissant un groupe de femmes engagées sur la question, comme Marai Larasi (en smoking à gauche) avec qui elle avait elle-même posé en noir sur le tapis rouge des Golden Globes en janvier dernier.

En légende, quelques mots, simples: “My heart is so full #TimesUp”. Probablement une référence aux interventions qui ont rythmé la cérémonie, puisque contrairement à leurs homologues français, les artistes britanniques semblent bien décidés à poursuivre la révolution #MeToo.

Myriam Levain


5. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
Instagram / @emmawatson - Cheek Magazine
Instagram / @emmawatson

6. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
Instagram / @emmawatson - Cheek Magazine
Instagram / @emmawatson

7. En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
Instagram / @emmawatson - Cheek Magazine
Instagram / @emmawatson