Ce qui se passe ailleurs

Brésil

Un graff devient le symbole des anti-Coupe du monde

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale.
Facebook de Paulo Ito, DR
Facebook de Paulo Ito, DR

Facebook de Paulo Ito, DR


À trois semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde de football, un graffiti réalisé par Paulo Ito sur le mur d’une école de São Paulo au Brésil est devenu le symbole des opposants à l’évènement. Le street artist a choisi de représenter un enfant rachitique, en larmes, devant son assiette où un ballon de foot fait office de nourriture. Le message est clair.

Paulo Ito expose sa démarche au Slate américain: “Je ne fais que dénoncer les problèmes du Brésil: la priorité de la classe politique est la lutte pour le pouvoir. Il y a des problèmes de santé, de sécurité, de logement, de pauvreté, d’absence de culture, d’éducation, de transports.

Face à ces problèmes évoqués, les Brésiliens s’insurgent depuis plusieurs mois et organisent de violentes manifestations dans les rues et les favelas. La plupart d’entre eux ne pourront pas profiter du Mondial car le prix d’une place en quart de finale s’élève à 100 reais -soit l’équivalent de 33 euros- tandis que le salaire minimum moyen est de moins de 700 reais.

Mais, tandis que la révolte gronde, les caisses de l’État continuent de se vider. Selon Le Monde, le budget initial des dépenses destinées aux travaux colossaux, initialement fixé à 3 milliards d’euros, s’élève désormais à près de 11 milliards d’euros.

L.D.L.


1. Natalie Portman dénonce la façon dont les prédateurs sexuels excluent les femmes d'Hollywood

Harvey Weinstein, patriarcat et système juridique américain: voici quelques-uns des thèmes abordés par Natalie Portman dans un discours très engagé, lors de la soirée “Power of Women”, organisée par le magazine Variety vendredi 12 octobre. “J'avais entendu des choses sur Harvey, comme nous tou·te·s mais j'ai été…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

2. Une journaliste bulgare violée et tuée après un reportage sur la corruption

Viktoria Marinova avait 30 ans. Samedi 6 octobre, cette journaliste bulgare de la chaîne de télévision locale TVN Ruse a été retrouvée morte dans un parc de la ville, après avoir été violée, frappée et étranglée. Cette dernière présentait une émission sur les questions de…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

3. Les Brésiliennes dans la rue contre Jair Bolsonaro: le Trump brésilien

“Ele Não.” C'est sous ce slogan, traduit en français par “Pas lui”, qu'ont défilé des centaines de milliers de femmes dans les rues de plus d'une soixantaine de villes du Brésil, samedi 29 septembre. Ensemble, et dans un mouvement initié par le groupe Mulheres Unidas…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

4. Bill Cosby reconnu coupable d'agression sexuelle et incarcéré

“L’acteur américain Bill Cosby a été condamné par un juge de Pennsylvanie, mardi 25 septembre, à un maximum de dix ans de prison pour agression sexuelle”, rapporte Le Monde. C'est pour l'agression sexuelle d'Andrea Constand, ancienne basketteuse, seule femme qui échappe à la prescription parmi plus d'une…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

5. En Belgique, un jeune homme reconnu coupable de “viol à distance” lors d'un procès pour cyberharcèlement

C'est un cas de cyberharcèlement d'une rare envergure que jugeait aujourd'hui la 54ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. “Ce matin, un jeune homme de 25 ans ayant harcelé de nombreuses jeunes adolescentes sur les réseaux sociaux pendant près de 5 ans a été reconnu…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

6. Au Kirghizistan, cette chanteuse est menacée de mort pour son clip féministe

Mise en ligne le 13 septembre sur YouTube, la vidéo de Kiz (qui signifie ‘fille’ en kirghiz) a déclenché une vague de violences sur les réseaux sociaux de la chanteuse kirghize de 19 ans Zere Asylbek. “Sur sa page Facebook, un utilisateur anonyme menace de la tuer…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR

7. L'homosexualité enfin dépénalisée en Inde

Ce jeudi 6 septembre, la Cour suprême d'Inde a aboli l'article 377 du code pénal condamnant les relations entre personnes de même sexe, considérées “contre-nature” et ainsi dépénalisé l'homosexualité. Jusqu'à ce jour, la loi prévoyait une peine pouvant aller de dix ans de prison à la…
Facebook de Paulo Ito, DR - Cheek Magazine
Facebook de Paulo Ito, DR