Ce qui se passe ailleurs

Iran

Julie Maroh prend la défense d'une poète iranienne censurée et lynchée médiatiquement

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale.
Julie Maroh prend la défense d'une poète iranienne censurée et lynchée médiatiquement

La haine des hommes qui se font juges, étalée comme des mollards, est d’une bassesse ennuyeuse”: sur son blog, Julie Maroh, auteure de la fameuse bande dessinée Le Bleu est une couleur chaude, dont a été tiré le film d’Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle, a publié aujourd’hui une tribune en soutien à Sepideh Jodeyri, une poète iranienne. Cette dernière est devenue la cible des médias religieux et conservateurs d’Iran. La raison? Elle a tenté de publier dans son pays natal la traduction en persan du Bleu est une couleur chaude

Sauf que voilà, en Iran, l’homosexualité est passible de la peine de mort. Sepideh Jodeyri a donc été obligée de faire éditer sa traduction du Bleu est une couleur chaude à Paris par Naakojaa, un éditeur iranien.

Mais il y a quelques semaines, alors qu’un autre éditeur iranien indépendant a voulu faire la promotion du dernier recueil de poèmes de Sepideh Jodeyri intitulé Et etc., les journaux conservateurs iraniens ont entamé “un lynchage médiatique” de cette dernière, explique Julie Maroh dans son post. L’éditeur pourrait perdre son autorisation de publication et le directeur du musée au sein duquel la promotion devait avoir lieu, a été renvoyé. 

Camille Thorin


1. Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé

Le jeudi 13 décembre 2018 marque un tournant historique pour les droits des femmes en Irlande. Après la victoire du “oui” au référendum en mai dernier, le Sénat vient d’annoncer la légalisation de l’avortement. 
Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé - Cheek Magazine

4. #WontBeErased: Donald Trump veut “effacer” les transgenres, Twitter répond

Une note interne du ministère américain de la Santé propose de définir le genre comme strictement lié aux organes sexuels à la naissance. Une mesure discriminante pour les personnes transgenres, contre laquelle le hashtag #WontBeErased s’insurge. 
#WontBeErased: Donald Trump veut “effacer” les transgenres, Twitter répond - Cheek Magazine