cheek_cequisepasseailleurs_habillage_desktop

Ce qui se passe ailleurs

États-Unis

En publiant son journal, Lena Dunham veut encourager les jeunes filles à écrire

À New York, Lena Dunham vient de publier son journal d’étudiante, Is It Evil Not to Be Sure?.
Lena Dunham / Instagram
Lena Dunham / Instagram

Lena Dunham / Instagram


Lena Dunham n’arrête jamais: la showrunneuse féministe de Girls vient de publier son journal intime d’étudiante, qu’elle avait à l’époque tapé, ne supportant pas son écriture, et qu’elle a intitulé Is It Evil Not to Be Sure? (qu’on pourrait traduire par Est-ce mal de douter?). La jeune femme, qui vient de fêter ses 30 ans, revient via ce texte sur ses années d’étudiante et les expériences qu’elle a alors vécues, notamment la perte de sa virginité.

Dans sa newsletter Lenny, Lena Dunham explique qu’à travers cette publication, elle veut encourager toutes les jeunes filles à écrire, et pas seulement les plus privilégiées comme elle. “Rappelons à chaque jeune femme, quelle que soit sa réalité socio-économique, que ses histoires sont importantes pour notre avenir. Nous ne pouvons vivre sans elles, et surtout, nous ne voulons pas.” Les bénéfices du livre -dont la version papier, parue en édition limitée et signée, est déjà écoulée- seront reversés à l’association Girls Write Now.

Myriam Levain


1. Le New York Times crée un poste de “gender editor”

Jessica Bennett, auteure du Feminist Fight Club, sera chargée à partir du 30 octobre d’analyser l’actualité à travers le prisme du genre pour le New York Times. 
Lena Dunham / Instagram - Cheek Magazine
Lena Dunham / Instagram

3. Un robot sexuel doté d'un mode “résistance” encouragerait la culture du viol

L’entreprise de robotique américaine True Companion a commercialisé des robots sexuels dotés d’une intelligence artificielle avec un mode “résistance” qui encouragerait la culture du viol. Une innovation qui fait polémique. 
Lena Dunham / Instagram - Cheek Magazine
Lena Dunham / Instagram