Ce qui se passe ailleurs

États-Unis

En publiant son journal, Lena Dunham veut encourager les jeunes filles à écrire

À New York, Lena Dunham vient de publier son journal d’étudiante, Is It Evil Not to Be Sure?.
Lena Dunham / Instagram
Lena Dunham / Instagram

Lena Dunham / Instagram


Lena Dunham n’arrête jamais: la showrunneuse féministe de Girls vient de publier son journal intime d’étudiante, qu’elle avait à l’époque tapé, ne supportant pas son écriture, et qu’elle a intitulé Is It Evil Not to Be Sure? (qu’on pourrait traduire par Est-ce mal de douter?). La jeune femme, qui vient de fêter ses 30 ans, revient via ce texte sur ses années d’étudiante et les expériences qu’elle a alors vécues, notamment la perte de sa virginité.

Dans sa newsletter Lenny, Lena Dunham explique qu’à travers cette publication, elle veut encourager toutes les jeunes filles à écrire, et pas seulement les plus privilégiées comme elle. “Rappelons à chaque jeune femme, quelle que soit sa réalité socio-économique, que ses histoires sont importantes pour notre avenir. Nous ne pouvons vivre sans elles, et surtout, nous ne voulons pas.” Les bénéfices du livre -dont la version papier, parue en édition limitée et signée, est déjà écoulée- seront reversés à l’association Girls Write Now.

Myriam Levain


1. Nicola Thorp veut bousculer la loi anglaise sur le port de talons au travail

Nicola Thorp a été licenciée pour avoir refusé de porter des talons au boulot. Elle s’est mobilisée, avec succès, pour que le Parlement débatte des codes vestimentaires sexistes dans le monde du travail.
Lena Dunham / Instagram - Cheek Magazine
Lena Dunham / Instagram

4. Elles démaquillent les poupées pour les rendre moins bimbos

L’Australienne Sonia Singh remaquille des poupées pour sa fille et questionne la beauté féminine, tout comme d’autres adeptes du “repaint” dans le monde.
Lena Dunham / Instagram - Cheek Magazine
Lena Dunham / Instagram

6. Virginia Raggi: La nouvelle maire de Rome n'échappe pas au sexisme des journalistes

Pour la première fois, dimanche 19 juin, une femme a pris la tête de la mairie de Rome. Issue du parti M5S, Virginia Raggi a largement remporté l’élection face à Roberto Giachetti, le candidat du parti démocrate. Dans la presse française, elle n’échappe pourtant pas aux remarques sexistes. 
Lena Dunham / Instagram - Cheek Magazine
Lena Dunham / Instagram