Ce qui se passe ailleurs

Canada

Malala Yousafzai devient citoyenne d’honneur du Canada et fait rire Justin Trudeau

Hier, Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix, a reçu la citoyenneté d’honneur dans la bibliothèque du Parlement canadien. Elle en a profité pour faire un peu d’humour lors de son discours de remerciement.
Instagram/@malalafund
Instagram/@malalafund

Instagram/@malalafund


Accompagnée de ses parents, Malala Yousafzai a officiellement reçu hier la citoyenneté d’honneur canadienne. Sensible au combat de la jeune femme de 19 ans en faveur des droits des femmes à l’éducation, c’est le premier ministre Justin Trudeau qui lui a remis la distinction en mains propres. Il a ensuite tweeté sa satisfaction après cet entretien avec la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix:

 

 

À l’origine, c’est Stephen Harper, l’ancien premier ministre canadien, qui prend l’initiative de lui décerner ce prix le 22 Octobre 2014. Malheureusement, suite à un attentat qui a tué un militaire aux abords du parlement, la cérémonie est finalement annulée. Il a tenu toutefois à la féliciter sur Twitter: 

 

 

Ovationnée par les députés et les sénateurs présents, elle a ensuite remercié Justin Trudeau et a même réussi à le faire rire, lui et sa femme Sophie Grégoire-Trudeau. “Les gens étaient tellement excités que je rencontre Trudeau. Tout le monde se foutait de la citoyenneté d’honneur canadienne”, a-t-elle plaisanté. Avant de souligner le relatif jeune âge du premier ministre: “Les gens parlent toujours [de Justin Trudeau] en disant ‘il est jeune, c’est le deuxième plus jeune premier ministre de l’histoire canadienne, il fait du yoga, il a des tatouages’.” Et d’encourager les jeunes Canadiens à se dépasser: “Bien qu’il soit vrai que le Premier ministre Trudeau est jeune et qu’il soit un jeune chef de gouvernement, j’aimerais dire aux enfants du Canada ‘vous ne devez pas être aussi vieux que le très jeune premier ministre Trudeau pour être un leader’.

 

Samia Kidari


1. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

2. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

3. En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

4. Procès de la Manada: l'Espagne se mobilise pour dénoncer les crimes sexuels

En Espagne, scandalisé·e·s par la condamnation pour “abus sexuel” de la meute, plus de 30 000 manifestante·s se sont rassemblé·e·s samedi pour dénoncer une justice laxiste, machiste, et véhiculant la culture du viol. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

5. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

6. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund

7. Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
Instagram/@malalafund - Cheek Magazine
Instagram/@malalafund