Ce qui se passe ailleurs

États-Unis

Après une double mastectomie, elle entame une marche topless à travers les États-Unis

Paulette Leaphart va marcher 1600 km jusqu’à la Maison-Blanche pour sensibiliser son pays à la bataille contre le cancer du sein.
Scar Stories, DR
Scar Stories, DR

Scar Stories, DR


C’est une guerrière qui a pris la route le 2 mai dernier. Paulette Leaphart, 49 ans, a quitté sa ville natale de Biloxi, dans le Mississippi et prévoit de marcher, topless, jusqu’à la Maison-Blanche, exposant aux regards les cicatrices de sa double mastectomie. Elle espère y arriver d’ici la fin du mois de juin.

En 2014, après la détection d’une tumeur, Paulette Leaphart a recours à l’ablation de ses deux seins. Pour des raisons de santé, elle ne peut pas accéder à la reconstruction mammaire dont la plupart des femmes, comme Angelina Jolie, bénéficient après un telle opération.

La plupart des femmes font la reconstruction et n’en parlent plus jamais, raconte Paulette Leaphart, qui a dû apprendre à assumer ses cicatrices, et revendiquer sa féminité d’une nouvelle manière. Malgré ce que le monde entier considère comme étant la beauté, ni mes seins, ni la couleur de mes cheveux, ni ma taille 34 ou ma taille 58, ne me définissent. Je suis la seule personne qui puisse me définir.”

Nous avons tous des cicatrices. Elles témoignent de notre survie.”

Cette mère célibataire de huit enfants, qui apparaît dans l’un des clips de l’album Lemonade de Beyoncé, a décidé de revendiquer sa bataille, et d’encourager les femmes qui ont vécu le cancer à partager leurs histoires: “Nous avons tous des cicatrices. Elles témoignent de notre survie, de la haine. J’ai haï le cancer, et je lui ai botté les fesses. Mes cicatrices sont là pour le prouver.”

La presse américaine suit avec attention le périple de Paulette Leaphart. Scar Stories, un documentaire financé par le crowdfunding, sortira l’été prochain, réunissant son témoignage et ceux qui lui arrivent par centaines depuis qu’elle a pris la parole. 

Clémentine Spiler


1. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

2. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

3. En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

4. Procès de la Manada: l'Espagne se mobilise pour dénoncer les crimes sexuels

En Espagne, scandalisé·e·s par la condamnation pour “abus sexuel” de la meute, plus de 30 000 manifestante·s se sont rassemblé·e·s samedi pour dénoncer une justice laxiste, machiste, et véhiculant la culture du viol. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

5. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

6. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR

7. Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
Scar Stories, DR - Cheek Magazine
Scar Stories, DR