Ce qui se passe ailleurs

Pologne

En Pologne, les femmes se mettent en grève pour protéger le droit à l'IVG

Alors que le parlement polonais étudie un projet de loi visant à interdire l’avortement dans le pays, les femmes se mobilisent et organisent une grève lundi 3 octobre dans tout le pays.
En Pologne, les femmes se mettent en grève pour protéger le droit à l'IVG

Alors que l’on vient de célébrer la journée internationale pour le droit à l’avortement, en Pologne, ce dernier est radicalement remis en cause par le parlement qui étudie actuellement un projet de loi visant à l’interdire. Déjà difficile d’accès dans ce pays très catholique, et réservé aux femmes dont la vie est en danger, qui ont subi un viol ou dont l’embryon souffre d’une grave pathologie, il pourrait devenir complètement illégal si ce projet de loi aboutit.

C’est pourquoi les femmes se mobilisent et organisent une grève lundi 3 octobre. À l’appel de l’actrice Krystyna Janda, 53 000 personnes ont déjà annoncé sur Facebook qu’elles se mobiliseraient sous la bannière “Ogolnopolski Strajk Kobiet”, s’inspirant d’une grève similaire qui s’était tenue en 1975 en Islande, comme le rappelle Courrier International. Comme en Espagne il y a trois ans, où la loi n’est finalement pas passée, cette menace qui plane sur les femmes polonaises nous rappelle que le droit de choisir d’avoir un enfant ou non est encore loin d’être acquis en Europe.

Myriam Levain


1. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement - Cheek Magazine

2. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite - Cheek Magazine

3. En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme

Le renvoi d’une jeune fille d’un lycée de Buenos Aires sous prétexte qu’elle ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe a entraîné une vague de mobilisation dans la capitale du pays, significative du renouveau du mouvement féministe argentin. 
En Argentine, les femmes brûlent leurs soutiens-gorge pour tacler le sexisme - Cheek Magazine

4. Procès de la Manada: l'Espagne se mobilise pour dénoncer les crimes sexuels

En Espagne, scandalisé·e·s par la condamnation pour “abus sexuel” de la meute, plus de 30 000 manifestante·s se sont rassemblé·e·s samedi pour dénoncer une justice laxiste, machiste, et véhiculant la culture du viol. 
Procès de la Manada: l'Espagne se mobilise pour dénoncer les crimes sexuels - Cheek Magazine

5. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto - Cheek Magazine

6. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter - Cheek Magazine