Ce qui se passe ailleurs

Écosse

Distribution de protections hygiéniques aux femmes précaires et dans les écoles: l'Écosse montre l'exemple

L’Écosse est en passe de devenir le premier pays au monde à financer les protections hygiéniques des femmes à revenus limités et s’apprête à mettre à disposition coupes menstruelles, tampons et serviettes dans les écoles.
© instagram.com/theredboxprojectashington
© instagram.com/theredboxprojectashington

© instagram.com/theredboxprojectashington


Il est inacceptable que qui que ce soit en Écosse soit incapable d’accéder à ces produits hygiéniques.” Voici ce qu’explique Angela Constance, la secrétaire d’État à l’égalité des chances écossaise à propos du projet gouvernemental de distribution de protections hygiéniques aux femmes à revenus limités. Annoncée le 30 mai, l’initiative devrait concerner plus de 18 800 Écossaises et représenter un investissement des pouvoirs publics de 500 000 livres sterling, soit plus de 550 000 euros. Les premières distributions sont prévues pour début août et s’accompagneront d’une mise à disposition de coupes menstruelles, tampons et serviettes hygiéniques dans les écoles, collèges, lycées et universités. Du jamais vu. 

Plusieurs internautes ont salué la décision du gouvernement sur Twitter, en évoquant une “superbe nouvelle pour l’Écosse, qui devient le premier pays à mettre à disposition des tampons et serviettes pour femmes à faibles revenus”, et en s’exprimant sous le hashtag #EndPeriodPoverty. On ne peut qu’espérer que d’autres pays suivront l’exemple. 

Margot Cherrid


2. Une journaliste bulgare violée et tuée après un reportage sur la corruption

La jeune journaliste bulgare Viktoria Marinova, qui travaillait pour une chaîne de télévision locale de la ville de Ruse, a été violée avant d’être sauvagement tuée dans le nord du pays. 
© instagram.com/theredboxprojectashington - Cheek Magazine
© instagram.com/theredboxprojectashington