Ce qui se passe ailleurs

États-Unis

Scarlett Johansson annonce qu'elle jouera un homme trans et déclenche une polémique

Scarlett Johansson incarnera le rôle d’un homme trans dans le film Rub & Tug, prévu pour début 2019. Un choix de casting qui divise.
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS

Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS


Les acteurs cisgenres sont payés pour jouer des personnages trans, mais les acteurs trans ne sont jamais retenus pour jouer des rôles de personnes cisgenres. Et le fait que d’autres acteurs aient été applaudis dans des rôles de trans dans le passé ne signifie pas que nous devons continuer à faire ce mauvais choix.” Voici la remarque formulée par le site américain Mashable en réaction à la polémique qui ébranle Hollywood et cible le manque de diversité chez ses acteurs. 

Au cœur du scandale, on retrouve Scarlett Johansson et l’annonce de sa participation au prochain film de Rupert SandersRub & Tug, prévu pour février 2019. La comédienne américaine y interprétera le rôle de  Dante “Tex” Gill, homme transgenre qui s’est bâti un empire dans le milieu de la prostitution des années 70. 

 

Accusée sur les réseaux sociaux de participer à l’invisibilisation des acteurs trans, la principale intéressée a répondu à ses détracteurs sur le site Bustle en déclarant: “Dites-leur qu’ils peuvent être dirigés vers les représentants de Jeffrey Tambor, Jared Leto et de Felicity Huffman pour tout commentaire”. Une référence aux rôles de personnes trans qu’ils ont respectivement incarnés dans la série Transparent et les films Dallas Buyers Club et Transamerica. Une défense pas vraiment convaincante, d’autant plus que Scarlett Johansson avait déjà été la cible de critiques relatives à ses mauvais choix en terme de casting pour son rôle de personnage asiatique dans Ghost in the Shell, sorti en 2017.

Margot Cherrid

 


1. Les Pussy Riot dénoncent la police russe pendant la finale de la Coupe du Monde

Des membres du groupe féministe russe Pussy Riot ont interrompu le match de finale de la Coupe du Monde pour dénoncer l’impunité dont bénéficie la police.
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS - Cheek Magazine
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS

2. Portugal: le changement de genre est désormais possible sans diagnostic médical

Une loi votée le 12 juillet simplifie l’accès au changement de genre à l’état civil et interdit les opérations sur les bébés intersexes.
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS - Cheek Magazine
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS

6. Miss America ne récompensera plus les femmes pour leur physique

Le concours Miss America se renouvelle et souhaite privilégier l’empowerment des femmes.
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS - Cheek Magazine
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS

7. La Une de Vogue Arabia oublie les militantes pour les droits des femmes arrêtées

La couverture de Vogue Arabia irrite les militant.e.s des droits des femmes avec sa photo de la princesse saoudienne au volant d’une voiture, alors qu’au moins 7 militant.e.s sont toujours emprisonné.e.s.
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS - Cheek Magazine
Scarlett Johansson dans “Lucy” © Jessica Forde/EUROPACORP - TF1 FILMS PRODUCTION - GRIVE PRODUCTIONS