Ce qui se passe ailleurs

Suède

En Suède, le livre “Nous Sommes tous des Féministes” distribué aux lycéens

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale.
Instagram/FreeManaloha
Instagram/FreeManaloha

Instagram/FreeManaloha


La nouvelle a été annoncée par le quotidien britannique The Guardian: tous les lycéens suédois de 16 ans vont recevoir l’ouvrage de l’auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, We Should All Be Feminists (NdlrNous Sommes tous des féministes en français). Ce livre est une adaptation du discours inoubliable de l’écrivaine donné lors d’une conférence TED en avril 2013 -et visionné plus de deux millions de fois sur YouTube-, dont des extraits ont depuis été utilisés par Beyoncé dans son clip Flawless.

À l’origine de ce projet, il y a le Swedish Women’s Lobby et l’éditeur Albert Bonniers, chargés de commencer par distribuer les ouvrages au Norra Real High School de Stockholm cette semaine, et qui espèrent dans The Guardian que ce livre sera “un tremplin vers une discussion sur l’égalité des genres et le féminisme.

Je veux vivre dans un monde où les hommes et les femmes sont plus heureux. Où ils ne sont pas contraints par des rôles attribués à leur genre.”

Quant à Chimamanda Ngozi Adichie, elle s’adresse ainsi aux élèves suédois dans une très courte vidéo projetée lors de l’évènement de lancement à Stockholm: “Je suis féministe parce que je veux vivre dans un monde plus juste. Je suis féministe parce que je veux vivre dans un monde où une femme ne s’entend jamais dire qu’elle peut ou ne peut pas, qu’elle devrait ou ne devrait pas faire quoi que ce soit parce qu’elle est une femme. Je veux vivre dans un monde où les hommes et les femmes sont plus heureux. Où ils ne sont pas contraints par des rôles attribués à leur genre. Je veux vivre dans un monde où les hommes et les femmes sont réellement égaux. Voilà pourquoi je suis une féministe.” Et de continuer: “Quand j’avais 16 ans, je ne pense pas que je savais ce que signifiait le mot ‘féministe’. Je pense que j’ignorais même jusqu’à l’existence de ce mot. Mais j’étais féministe. Et j’espère que les jeunes personnes de 16 ans qui liront ce livre en Suède décideront eux aussi qu’ils sont féministes. Enfin, j’espère surtout que nous n’aurons très bientôt plus besoin d’être féministes. Parce que nous vivrons dans un monde vraiment juste et égalitaire.

Z.T.


2. La journaliste Hajar Raissouni jugée pour avortement illégal au Maroc

Arrêtée il y a un mois et accusée d’avoir pratiqué un avortement illégal, la journaliste Hajar Raissouni est jugée aujourd’hui à Rabat et risque deux ans de prison ferme. 
Instagram/FreeManaloha - Cheek Magazine
Instagram/FreeManaloha

5. Cheek Magazine existe désormais en Argentine

On peut maintenant lire Cheek Magazine dans une version argentine, signe que le féminisme latino est toujours en pleine effervescence.
Instagram/FreeManaloha - Cheek Magazine
Instagram/FreeManaloha

6. Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé

Le jeudi 13 décembre 2018 marque un tournant historique pour les droits des femmes en Irlande. Après la victoire du “oui” au référendum en mai dernier, le Sénat vient d’annoncer la légalisation de l’avortement. 
Instagram/FreeManaloha - Cheek Magazine
Instagram/FreeManaloha