cheek_societe_habillage_desktop

société

Le Cheek Point

L’obsession de la cellulite est une idée sexiste

On a lu pour vous cet article de Buzzfeed sur le sexisme qui se cache derrière la hantise collective de la peau d’orange, et on vous le recommande.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.


“La cellulite n’a pas toujours existé (ni été stigmatisée). Elle n’est même pas centenaire. ‘La cellulite qui hante les vitrines de nos pharmacies aujourd’hui est un souci collectif qui a une date de naissance et un pays d’origine: les années 20 en France‘, détaille Rossella Ghigi. Avant, eh bien, ‘la cellulite était de la chair féminine adulte‘. Personne ne se focalisait dessus, elle était invisible: ‘Son altérité par rapport au reste du corps n’était pas reconnue, même pas vue‘. […]

Depuis toujours, en parlant de cellulite, on ne parle pas que de cellulite. ‘Il ne s’agit pas de dire qu’il faut rester naturelles, les femmes ont le droit de modifier leur corps, appuie Solenn Carof. Ce qui est problématique, c’est que toutes les femmes se sentent obligées de faire disparaître leur cellulite ou de la cacher. C’est structurel, pas individuel.’ C’est aussi éminemment sexiste, parce que ça ne touche que les femmes mais aussi parce que ça a une résonance politique.

Selon certains auteurs, synthétise Rossella Ghigi, dans notre culture traditionnellement fascinée par l’image de la femme subjuguée par elle-même, ‘victime de sa féminité‘ et incapable de maîtriser ses désirs, cette ‘obsession purgative’ (Remaury, 2000) n’est qu’un effet de la domination masculine, puisqu’elle finit par soutenir l’idée que le devoir propre à la femme est de se maîtriser elle-même, en laissant à l’homme le devoir (et le privilège) de maîtriser les autres.”

Saviez-vous que la cellulite avait d’abord été localisée dans la nuque? Que l’invention du miroir et la vogue des maillots de bains avaient contribué à l’exigence d’amincissement? Qu’on avait accusé le travail des femmes d’en être l’origine? Autant d’éléments qui font relativiser l’importance qu’on doit accorder à ladite “peau d’orange”. Dans cet article en 12 points, illustrés par de très drôles gifs, Buzzfeed revient sur l’obsession de la cellulite, perçue comme le défaut physique ultime chez les femmes.

Cette obsession (largement encouragée par les magazines féminins) de s’en débarrasser est en effet une idée -sexiste- assez récente. La pression sociale entretenue sur le corps féminin, de préférence lisse et ferme, s’accompagne d’un jugement moral sur celles qui seraient soupçonnées de se laisser aller ou de ne pas faire suffisamment d’efforts pour coller aux idéaux de beauté actuels. Heureusement, certaines femmes -à l’instar de Lena Dunham– assument fièrement leur cellulite et commencent à faire entendre une nouvelle voix, libératrice, sur le sujet.

À lire le plus rapidement possible sur le site de Buzzfeed France.


1. L’asso Lallab s’oppose à la pénalisation du harcèlement de rue en 8 arguments

On a lu pour vous cet article -vivement critiqué- de l’association féministe Lallab qui expose 8 raisons de s’opposer à la pénalisation du harcèlement de rue et on vous le conseille fortement.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

2. L'humoriste Tristan Lopin s'attaque à l'affaire Harvey Weinstein

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de l’humoriste Tristan Lopin qui revient sur l’affaire Harvey Weinstein. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

3. Sandrine Lecointe aide à reboiser Madagascar grâce à des cosmétiques naturels

La jeune entrepreneure franco-malgache a lancé Madagas’Care, une ligne de cosmétiques aux extraits de plantes de Madagascar qui réinvestit une partie des bénéfices dans la protection de l’environnement dans son île d’origine.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

5. Delphine Horvilleur: “Les religions doivent encore trouver leur pensée féministe critique”

Delphine Horvilleur est l’une des rares femmes rabbins en France et publie aujourd’hui Des mille et une façons d’être juif ou musulman, cosigné avec l’islamologue Rachid Benzine. Ils proposent dans cet ouvrage de renouveler et moderniser l’approche des traditions religieuses. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

6. Dans deux podcasts saisissants, France Culture interroge la notion de consentement

On a écouté sur France Culture cette série de podcasts intitulée Consentement, qui rassemble les témoignages de femmes sexuellement abusées, mais qui ont du mal à utiliser le mot “viol” pour décrire ce qu’elles ont subi, et on vous la conseille fortement. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

7. “Rien d’spécial”: un court métrage brillant dénonce les violences banalisées faites aux femmes

Le film a remporté le concours No Gynophobie organisé par l’association Ensemble contre la Gynophobie présidée par Lisa Azuelos. Rencontre avec Floriane Colas, la jeune réalisatrice féministe -et très prometteuse- de Rien d’spécial.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.