société

Le Cheek Point

L’obsession de la cellulite est une idée sexiste

On a lu pour vous cet article de Buzzfeed sur le sexisme qui se cache derrière la hantise collective de la peau d’orange, et on vous le recommande.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.


“La cellulite n’a pas toujours existé (ni été stigmatisée). Elle n’est même pas centenaire. ‘La cellulite qui hante les vitrines de nos pharmacies aujourd’hui est un souci collectif qui a une date de naissance et un pays d’origine: les années 20 en France‘, détaille Rossella Ghigi. Avant, eh bien, ‘la cellulite était de la chair féminine adulte‘. Personne ne se focalisait dessus, elle était invisible: ‘Son altérité par rapport au reste du corps n’était pas reconnue, même pas vue‘. […]

Depuis toujours, en parlant de cellulite, on ne parle pas que de cellulite. ‘Il ne s’agit pas de dire qu’il faut rester naturelles, les femmes ont le droit de modifier leur corps, appuie Solenn Carof. Ce qui est problématique, c’est que toutes les femmes se sentent obligées de faire disparaître leur cellulite ou de la cacher. C’est structurel, pas individuel.’ C’est aussi éminemment sexiste, parce que ça ne touche que les femmes mais aussi parce que ça a une résonance politique.

Selon certains auteurs, synthétise Rossella Ghigi, dans notre culture traditionnellement fascinée par l’image de la femme subjuguée par elle-même, ‘victime de sa féminité‘ et incapable de maîtriser ses désirs, cette ‘obsession purgative’ (Remaury, 2000) n’est qu’un effet de la domination masculine, puisqu’elle finit par soutenir l’idée que le devoir propre à la femme est de se maîtriser elle-même, en laissant à l’homme le devoir (et le privilège) de maîtriser les autres.”

Saviez-vous que la cellulite avait d’abord été localisée dans la nuque? Que l’invention du miroir et la vogue des maillots de bains avaient contribué à l’exigence d’amincissement? Qu’on avait accusé le travail des femmes d’en être l’origine? Autant d’éléments qui font relativiser l’importance qu’on doit accorder à ladite “peau d’orange”. Dans cet article en 12 points, illustrés par de très drôles gifs, Buzzfeed revient sur l’obsession de la cellulite, perçue comme le défaut physique ultime chez les femmes.

Cette obsession (largement encouragée par les magazines féminins) de s’en débarrasser est en effet une idée -sexiste- assez récente. La pression sociale entretenue sur le corps féminin, de préférence lisse et ferme, s’accompagne d’un jugement moral sur celles qui seraient soupçonnées de se laisser aller ou de ne pas faire suffisamment d’efforts pour coller aux idéaux de beauté actuels. Heureusement, certaines femmes -à l’instar de Lena Dunham– assument fièrement leur cellulite et commencent à faire entendre une nouvelle voix, libératrice, sur le sujet.

À lire le plus rapidement possible sur le site de Buzzfeed France.


1. Baftas 2018: la blague féministe de Salma Hayek et le triomphe de Time's Up

Hier soir se déroulait à Londres la 71 ème cérémonie des Bafta. Lors d’une soirée marquée par les soutiens aux femmes victimes de violences sexuelles, Salma Hayek s’en est donné à cœur joie.   
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

2. On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris

On a suivi les fondatrices de Merci Simone pendant qu’elles partaient tapisser un mur parisien avec le portrait de Simone Veil. Leur collectif de street art féministe veut préserver la mémoire de celle qui a légalisé l’IVG en France.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

3. Pussypedia, l'encyclopédie du sexe féminin qu'il nous faut absolument

On a lu pour vous cet article de Télérama sur Pussypedia, une encyclopédie du sexe féminin qui devrait voir le jour en 2019, et on vous le conseille fortement. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

4. Lena Dunham se confie sur son ablation de l'utérus

On a lu pour vous la lettre ouverte de Lena Dunham sur le site de Vogue, dans laquelle elle revient sur son hystérectomie et on vous la conseille fortement. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

5. Naissance par PMA: recherche origines désespérément... ou pas

Dans ce nouvel épisode de notre podcast Il était une fois la PMA, on découvre l’histoire de personnes nées d’un don de gamètes mais aussi celle de gens qui en ont bénéficié pour concevoir un enfant et enfin d’autres qui ont donné. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

6. Lean In France: Elle anime le réseau de femmes de Sheryl Sandberg dans l’Hexagone

Depuis trois ans, Insaff El Hassini anime la branche française de Lean In, le réseau que Sheryl Sandberg, à la tête de Facebook, a créé pour encourager la solidarité professionnelle entre femmes. Rencontre.
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.

7. “Pour qu'on ne puisse plus dire ‘qui ne dit mot consent’.”

On a lu pour vous cette tribune publiée sur L’Obs en faveur d’un consentement sexuel fixé à 15 ans, signée par les comédien·ne·s Alix Poisson, Mélanie Laurent, Bérénice Bejo, Clovis Cornillac et on vous la conseille fortement. 
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US. - Cheek Magazine
Au début de l'année, Lena Dunham a refusé que sa cellulite soit photoshopée en couverture de Glamour US.