société

Le Cheek Point

Et la charge émotionnelle revient aux... femmes!

On a lu pour vous cet article de Rue89 sur la charge émotionnelle et on vous le conseille fortement. 
© United International Pictures
© United International Pictures

© United International Pictures


La sociologue américaine du travail, Arlie Russel Hoschschild, a conceptualisé le ‘travail émotionnel’ (‘emotional work’) dans son oeuvre pionnière Le prix des sentiments publié en 1983, mais traduit en France seulement en 2017. Elle y étudie, entre autres, la profession d’hôtesse de l’air, à travers le sourire qu’on demande à ces femmes d’afficher en permanence. Comme les hôtesses se mettent au service du bien-être d’autrui, la majeure partie de leur travail consiste à contrôler leurs émotions et à mobiliser leur empathie. […]

D’après Hoschschild, la moitié des femmes travaillent dans des métiers où la part du travail émotionnel est importante, surtout les professions de service (la coiffeuse, la vendeuse ou la caissière doivent user de self-control) ou de soin, contre un tiers de la population générale. Et même dans les métiers traditionnellement genrés masculin, sur lesquelles Isabelle Boni-Le Goff s’est penchée, comme consultant ou avocat, on trouve une division du travail basé sur le genre: on enverra la femme du cabinet calmer ou consoler un client difficile. C’est aussi elle qui va faire le café, organiser les pots de départ, etc.

Après la charge mentale, Rue89 éclaire sur le concept de charge émotionnelle qui pèse, une fois de plus, sur les femmes: en effet, ces dernières sont encouragées dès le plus jeune âge à être bienveillante, à faire preuve d’empathie, à sourire, et à s’occuper du bien-être d’autrui plutôt que du leur. 

À lire le plus rapidement possible sur le site de Rue89


3. Sexe et nourriture: l'appétit vient en mangeant

On a écouté pour vous ce podcast consacré à deux activités essentielles de la vie et on vous le recommande. 
© United International Pictures  - Cheek Magazine
© United International Pictures

6. Une présentatrice américaine en larmes à l'annonce de l'enfermement d'enfants

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de la journaliste Rachel Maddow sur MSNBC, bouleversée à la lecture d’une info sur les camps pour les enfants d’immigrés clandestins aux États-Unis.
© United International Pictures  - Cheek Magazine
© United International Pictures