société

Le Cheek Point

Être un(e) parfait(e) féministe n'est pas une obligation

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours


Mon ambivalence vis-à-vis du féminisme ne porte pas tant sur les idées principales, mais plutôt sur les choses que les gens assument ou font au nom du féminisme. Par exemple quand les gens supposent que je suis contre les hommes parce que je me bats pour l’égalité des sexes, ou disent de moi que je suis une mauvaise féministe parce que mon travail est rose (ce qui, dans leur tête, est le signe que je suis dupée par le patriarcat). Je suis aussi contre toute forme de féminisme exclusif, ou qui refuse de se remettre en question.

Le féminisme est un mouvement complexe, il doit continuer d’évoluer. Y confronter mon ambivalence me permet de questionner les conflits et d’étreindre les succès.

Interviewée par Konbini, l’illustratrice Ambivalently Yours -qui préfère garder l’anonymat- s’intéresse aux sentiments ambivalents liés au féminisme et s’en inspire pour créer des dessins sensibles aux traits enfantins.  

À lire le plus vite possible sur le site de Konbini.


1. Le président du parlement néo-zélandais donne le biberon en séance

Les images de Trevor Mallard, le président du parlement néo-zélandais, en train de donner le biberon au perchoir font le tour du monde.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

2. Dans “Soir de fête”, ils enquêtent sur le consentement au temps de nos arrière-grands-parents

En enquêtant sur l’histoire de sa famille, le journaliste Mathieu Deslandes découvre dans son arbre généalogique une naissance issue d’une relation non consentie. Elle est à l’origine de ce texte qu’il signe avec sa compagne et consœur Zineb Dryef. Pourquoi il faut lire leur livre.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

3. Ces jeunes pères auraient aimé avoir un long congé paternité

Si entre deux couchers de soleil sur la plage, vous avez raté cette vidéo sur le congé paternité vu par les hommes, on vous propose une séance de rattrapage.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

5. Les femmes plus multitâches que les hommes, une idée reçue

On a lu pour vous cet article qui démonte le mythe du multitasking féminin, et on vous le recommande.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours