société

Le Cheek Point

Être un(e) parfait(e) féministe n'est pas une obligation

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours


Mon ambivalence vis-à-vis du féminisme ne porte pas tant sur les idées principales, mais plutôt sur les choses que les gens assument ou font au nom du féminisme. Par exemple quand les gens supposent que je suis contre les hommes parce que je me bats pour l’égalité des sexes, ou disent de moi que je suis une mauvaise féministe parce que mon travail est rose (ce qui, dans leur tête, est le signe que je suis dupée par le patriarcat). Je suis aussi contre toute forme de féminisme exclusif, ou qui refuse de se remettre en question.

Le féminisme est un mouvement complexe, il doit continuer d’évoluer. Y confronter mon ambivalence me permet de questionner les conflits et d’étreindre les succès.

Interviewée par Konbini, l’illustratrice Ambivalently Yours -qui préfère garder l’anonymat- s’intéresse aux sentiments ambivalents liés au féminisme et s’en inspire pour créer des dessins sensibles aux traits enfantins.  

À lire le plus vite possible sur le site de Konbini.


1. Le collectif des Lionnes s'attaque au sexisme dans le milieu de la pub

Ces professionnelles de la publicité placardent sur les murs les pires phrases sexistes qu’elles ont entendues au travail.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

2. Olympe de G: Réalisatrice cherche financement de film féministe X

Olympe de G, réalisatrice prometteuse, lance une campagne de financement participatif pour son premier long-métrage, La dernière fois de Salomé.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

3. Les hommes trans sont-ils l'avenir de la masculinité non toxique?

Et si les hommes trans, par leur expérience du sexisme et du patriarcat, étaient les personnes les plus à même de déconstruire les codes de masculinité toxique? On a échangé avec plusieurs d’entre eux sur la façon dont ils ont construit leurs masculinités féministes.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

5. Pourquoi être une femme arbitre de football reste un combat

Si les femmes arbitres investissent de plus en plus le football, les avancées restent lentes, entre plafond de verre, invisibilisation et sexisme sur le terrain. Enquête.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

6. Cheek Magazine existe désormais en Argentine

On peut maintenant lire Cheek Magazine dans une version argentine, signe que le féminisme latino est toujours en pleine effervescence.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

7. La pole dance est-elle une pratique féministe?

Hier exclusivement associée aux strip-teaseuses, la pole dance est aujourd’hui en voie de démocratisation. Plus qu’une pratique mainstream, elle fédère les esprits militants.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours