société

Le Cheek Point

Être un(e) parfait(e) féministe n'est pas une obligation

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours


Mon ambivalence vis-à-vis du féminisme ne porte pas tant sur les idées principales, mais plutôt sur les choses que les gens assument ou font au nom du féminisme. Par exemple quand les gens supposent que je suis contre les hommes parce que je me bats pour l’égalité des sexes, ou disent de moi que je suis une mauvaise féministe parce que mon travail est rose (ce qui, dans leur tête, est le signe que je suis dupée par le patriarcat). Je suis aussi contre toute forme de féminisme exclusif, ou qui refuse de se remettre en question.

Le féminisme est un mouvement complexe, il doit continuer d’évoluer. Y confronter mon ambivalence me permet de questionner les conflits et d’étreindre les succès.

Interviewée par Konbini, l’illustratrice Ambivalently Yours -qui préfère garder l’anonymat- s’intéresse aux sentiments ambivalents liés au féminisme et s’en inspire pour créer des dessins sensibles aux traits enfantins.  

À lire le plus vite possible sur le site de Konbini.


1. Armée d’un nouveau livre politique, Assa Traoré continue “Le Combat Adama”

Sa dignité a crevé les écrans aux lendemains du décès de son jeune frère Adama dans la gendarmerie de Persan (Val-d’Oise). Devenue une icône de la lutte contre les violences policières dans les quartiers populaires, Assa Traoré poursuit le combat politique avec un livre coup de poing.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

2. Elles reprennent “Balance ton quoi” d'Angèle pour dénoncer l'islamophobie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cette reprise du Balance ton quoi d’Angèle par les Molem Sisters, qui dénoncent les discriminations à l’encontre des femmes voilées. 
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

3. En racontant son viol, Shiori Ito porte le mouvement #WeToo au Japon

La jeune journaliste Shiori Ito sort La Boîte noire, le récit de son agression sexuelle survenue en 2015 à Tokyo. Dans son livre, elle décortique le rapport de la société japonaise aux violences sexuelles et aux victimes.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

5. Dans son essai, Marie Kock explique pourquoi le yoga nous plaît autant

Tout au long de Yoga, une histoire-monde, Marie Kock explore les origines complexes de cette pratique devenue incontournable partout dans le monde. De l’Inde à la Californie, elle montre comment le yoga a toujours su s’adapter pour survivre.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

6. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours

7. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours  - Cheek Magazine
“Je ne flirte pas, je suis juste maladroitement amicale” © Ambivalently Yours