société

Le Cheek point

Choc toxique: une trentenaire miraculée raconte

On a lu ce témoignage sur le syndrome du choc toxique pour vous et on vous le conseille. 
Choc toxique: une trentenaire miraculée raconte

“Elle en parle avec distance et douceur. Sans aucune colère, juste avec l’envie d’aider les femmes. ‘C’est dans mon tempérament’, souffle Orianne, attablée au Comptoir, un restaurant de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), à quelques rues de chez elle. Cette chef de projet culturel de 30 ans commence le récit de son calvaire: d’une simple poussée de fièvre au service de réanimation, entourée par une horde de médecins dépassés. Personne ne comprend alors que cette jeune mère d’une petite fille de 2 ans souffre du syndrome de choc toxique lié aux tampons hygiéniques. Comme elle, de plus en plus de femmes en parfaite santé se retrouvent hospitalisées entre la vie et la mort, parfois amputées en moins de quarante-huit heures.”

Dans un article intitulé Tampons hygiéniques: Oriane, 30 ans, miraculée du choc toxique, La Parisienne a recueilli le témoignage d’une jeune femme atteinte de ce syndrome mortel et de plus en plus fréquent. 

A lire le plus vite possible sur le site de La Parisienne


4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub - Cheek Magazine

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
“Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine - Cheek Magazine