société

Le Cheek point

La lettre d'adieu de l'illustratrice Muriel Douru à Paris

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
© Muriel Douru
© Muriel Douru

© Muriel Douru


“Chère amie, cela fait maintenant 20 ans que je vis avec toi. Nous sommes un vieux couple et je peux donc être tout à fait sincère avec toi. Tu m’as donné beaucoup de bonheur, c’est grâce à toi que j’ai trouvé du travail, que j’ai rencontré l’amour et mes merveilleux amis. Quand je t’ai connue, tu m’impressionnais grandement…”

C’est par ces mots, et par une ribambelle de dessins, que l’illustratrice Muriel Douru fait ses adieux à la capitale, dans un post intitulé Paris je t’aime mais je te quitte et relayé par le Huffington Post. Repérée pour ses posts engagés contre l’homophobie ou pour le végétarisme, Muriel Douru signe une BD en ligne pleine de douceur et de poésie pour expliquer son rapport à Paris et son départ vers d’autres horizons.

A lire (et à regarder) le plus vite possible sur le blog de Muriel Douru


3. “J'ai été conçue grâce à un don de sperme”

Née d’un don de sperme il y a 28 ans, Pauline Pachot se bat au sein de l’association PMAnonyme pour le droit d’accès aux origines des enfants nés de dons de gamètes en France. À l’occasion de la diffusion sur Téva du documentaire Né d’une PMA, dans lequel elle apparaît, nous l’avons rencontrée à Paris.
© Muriel Douru - Cheek Magazine
© Muriel Douru

4. Lutte contre les féminicides: pourquoi l’Espagne est beaucoup plus efficace que la France

Alors que Marlène Schiappa annonce un “Grenelle des violences conjugales”, Nicole Belloubet révèle une série de mesures pour lutter contre les féminicides. Des dispositions qui, pour la majorité, existent en Espagne depuis plus d’une décennie.
© Muriel Douru - Cheek Magazine
© Muriel Douru

6. Comment la broderie est devenue cool et féministe

Aux quatre coins du globe, des brodeuses inspirées et engagées mettent leur talent au service de la lutte contre les inégalités en publiant des oeuvres émouvantes et militantes.
© Muriel Douru - Cheek Magazine
© Muriel Douru