société

Le Cheek Point

Née par GPA, elle pousse un coup de gueule pour qu'on écoute les enfants concernés

On a lu pour vous cet article de Slate sur le livre de Valentina Mennesson qui exprime son ressenti de jeune femme née par GPA et on vous le recommande.  
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”


“‘Ce que je cherche surtout avec ce livre, c’est que les autres arrêtent de s’exprimer à notre place, de dire ce que je devrais ou ne devrais pas être, ou que je ne devrais pas exister, ou que je suis une insulte vivante à leur bien-être. Je voudrais que l’on cesse de nous stigmatiser, de parler de nous comme des pauvres victimes, de nous prévoir des destins horribles, bref, surtout de faire de la théorie sans regarder la réalité.’ […] Contrairement aux propos des adversaires de la GPA, qui clament à tort et à travers que naître ainsi induit nécessairement d’immenses troubles pour les enfants, Valentina est aujourd’hui une jeune femme équilibrée et tient à ce que les gens le sachent: ‘J’ai toujours le sentiment qu’on veut me faire dire que j’ai vécu un traumatisme, alors que ce n’est pas le cas. J’ai même l’impression que le fait qu’il n’y ait pas eu de faille dans mon enfance peut en gêner certains. Il faudrait absolument qu’il y en ait! Les gens ont l’air étonné quand je leur assure que je le vis bien.’

Dans cet article de Slate, publié hier et intitulé Valentina, née par GPA: “Je voudrais qu’on cesse de parler de nous comme des pauvres victimes”, le journaliste Edouard Hesse expose les idées fortes du livre Moi, Valentina, née par GPA. Dans son premier ouvrage, la jeune femme de 18 ans se confie sur son ressenti d’enfant née par gestation pour autrui. Elle affirme ne pas souffrir d’être née par mère porteuse mais de pâtir du système français, dans lequel la filiation avec ses parents n’est toujours pas reconnue. Avec sa soeur, Fiorella Mennesson, elles poussent aussi un coup de gueule contre les anti-GPA qui, au lieu de manifester contre elles·eux sans connaître leur vécu, devrait plutôt les écouter. 

A lire le plus vite possible sur le site de Slate


1. Après la charge mentale et émotionnelle, voici la charge sexuelle

On a lu pour vous cet article sur la charge sexuelle publié sur le site de Slate et on vous le conseille fortement. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

2. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

3. Alice Coffin: La Ligue du LOL “renvoie à l'élimination de toute une partie des journalistes”

Horrifiée mais “pas étonnée” par les révélations concernant la Ligue du LOL, la journaliste engagée Alice Coffin a accepté de se prêter au jeu des 3 questions et de nous livrer son point de vue sur l’affaire. On a parlé discrimination, journalisme et féminisme.  
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

4. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

5. Contre les “Boys' Clubs”, les femmes ont besoin de créer leurs propres espaces

On a lu pour vous cet article de Slate dans lequel la journaliste Titiou Lecoq encourage les femmes à créer leur propre “Girls’ Club”. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

6. Quelle est la différence entre les mecs de la Ligue du Lol et les autres?

Comment les hommes derrière La Ligue du LOL ont-ils construit leur masculinité et leur rapport aux femmes? On s’est posé la question. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

7. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”