société

Le Cheek Point

Née par GPA, elle pousse un coup de gueule pour qu'on écoute les enfants concernés

On a lu pour vous cet article de Slate sur le livre de Valentina Mennesson qui exprime son ressenti de jeune femme née par GPA et on vous le recommande.  
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”


“‘Ce que je cherche surtout avec ce livre, c’est que les autres arrêtent de s’exprimer à notre place, de dire ce que je devrais ou ne devrais pas être, ou que je ne devrais pas exister, ou que je suis une insulte vivante à leur bien-être. Je voudrais que l’on cesse de nous stigmatiser, de parler de nous comme des pauvres victimes, de nous prévoir des destins horribles, bref, surtout de faire de la théorie sans regarder la réalité.’ […] Contrairement aux propos des adversaires de la GPA, qui clament à tort et à travers que naître ainsi induit nécessairement d’immenses troubles pour les enfants, Valentina est aujourd’hui une jeune femme équilibrée et tient à ce que les gens le sachent: ‘J’ai toujours le sentiment qu’on veut me faire dire que j’ai vécu un traumatisme, alors que ce n’est pas le cas. J’ai même l’impression que le fait qu’il n’y ait pas eu de faille dans mon enfance peut en gêner certains. Il faudrait absolument qu’il y en ait! Les gens ont l’air étonné quand je leur assure que je le vis bien.’

Dans cet article de Slate, publié hier et intitulé Valentina, née par GPA: “Je voudrais qu’on cesse de parler de nous comme des pauvres victimes”, le journaliste Edouard Hesse expose les idées fortes du livre Moi, Valentina, née par GPA. Dans son premier ouvrage, la jeune femme de 18 ans se confie sur son ressenti d’enfant née par gestation pour autrui. Elle affirme ne pas souffrir d’être née par mère porteuse mais de pâtir du système français, dans lequel la filiation avec ses parents n’est toujours pas reconnue. Avec sa soeur, Fiorella Mennesson, elles poussent aussi un coup de gueule contre les anti-GPA qui, au lieu de manifester contre elles·eux sans connaître leur vécu, devrait plutôt les écouter. 

A lire le plus vite possible sur le site de Slate


1. Millennial et transfuge de classe: dans “Illégitimes”, Nesrine Slaoui raconte

Du quartier populaire d’Apt, dans le Vaucluse, aux bancs de Sciences Po Paris, la journaliste Nesrine Slaoui, 26 ans, se livre sur son expérience de transfuge de classe dans son premier ouvrage, Illégitimes.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

2. Les livres de cuisine Cheek à avoir dans sa bibliothèque en 2021

On a sélectionné pour vous 7 livres de cuisine qui changent de l’ordinaire, à vous procurer pour enrichir votre bibliothèque culinaire en ce début d’année.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

3. Coucou les Girls: Juliette Katz, l'influenceuse qui vous veut (vraiment) du bien

Youtubeuse, autrice et actrice, Juliette Katz alias Coucou Les Girls revient aujourd’hui à ses premières amours: la musique. Avec le titre J’ai peur, elle fait part en toute transparence de ses insécurités. Rencontre avec une influenceuse qui sert d’antidote à tous les clichés qu’on colle encore aux instagrammeuses. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

4. Comment la couture s’impose comme le nouveau cool 

Convictions écologiques, ennui en période de confinement et besoin de faire quelque chose de ses mains: la couture et l’upcycling ont la cote.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

5. Maisons, musique, jobs… Vous nous avez confié vos projets pour 2021

Projets féministes, rêves immobiliers, reconversions, velléités artistiques: vous nous avez raconté vos souhaits pour 2021.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

6. La cheffe Nina Métayer ouvre Délicatisserie, une pâtisserie 100% en ligne

À 32 ans, Nina Métayer, pâtissière originaire de La Rochelle, a ouvert mi-décembre Délicatisserie, une pâtisserie parisienne uniquement en ligne. Une petite révolution dans un monde très codifié, qui s’ancre dans une volonté globale de faire bouger les choses.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

7. Comment les parfums sont devenus genrés

Les jus féminins sont frais et pétillants, les fragrances masculines sont brutes et puissantes. Comme tant d’autres, l’industrie du parfum s’appuie sur des stéréotypes de genre en cataloguant les odeurs et en répondant à des codes marketing éculés et sexistes.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”