société

Le Cheek Point

Née par GPA, elle pousse un coup de gueule pour qu'on écoute les enfants concernés

On a lu pour vous cet article de Slate sur le livre de Valentina Mennesson qui exprime son ressenti de jeune femme née par GPA et on vous le recommande.  
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”


“‘Ce que je cherche surtout avec ce livre, c’est que les autres arrêtent de s’exprimer à notre place, de dire ce que je devrais ou ne devrais pas être, ou que je ne devrais pas exister, ou que je suis une insulte vivante à leur bien-être. Je voudrais que l’on cesse de nous stigmatiser, de parler de nous comme des pauvres victimes, de nous prévoir des destins horribles, bref, surtout de faire de la théorie sans regarder la réalité.’ […] Contrairement aux propos des adversaires de la GPA, qui clament à tort et à travers que naître ainsi induit nécessairement d’immenses troubles pour les enfants, Valentina est aujourd’hui une jeune femme équilibrée et tient à ce que les gens le sachent: ‘J’ai toujours le sentiment qu’on veut me faire dire que j’ai vécu un traumatisme, alors que ce n’est pas le cas. J’ai même l’impression que le fait qu’il n’y ait pas eu de faille dans mon enfance peut en gêner certains. Il faudrait absolument qu’il y en ait! Les gens ont l’air étonné quand je leur assure que je le vis bien.’

Dans cet article de Slate, publié hier et intitulé Valentina, née par GPA: “Je voudrais qu’on cesse de parler de nous comme des pauvres victimes”, le journaliste Edouard Hesse expose les idées fortes du livre Moi, Valentina, née par GPA. Dans son premier ouvrage, la jeune femme de 18 ans se confie sur son ressenti d’enfant née par gestation pour autrui. Elle affirme ne pas souffrir d’être née par mère porteuse mais de pâtir du système français, dans lequel la filiation avec ses parents n’est toujours pas reconnue. Avec sa soeur, Fiorella Mennesson, elles poussent aussi un coup de gueule contre les anti-GPA qui, au lieu de manifester contre elles·eux sans connaître leur vécu, devrait plutôt les écouter. 

A lire le plus vite possible sur le site de Slate


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

4. “Bordel de mères”, le compte Instagram qui déconstruit la charge mentale maternelle

La journaliste et autrice Fiona Schmidt a lancé un compte Instagram, Bordel de mères, pour en finir avec la charge mentale maternelle qui touche toutes les femmes, avec ou sans enfant(s). 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”

7. “Lait Paternel”: l’allaitement paternel est-il vraiment une utopie?

Une pilule qui permettrait aux hommes d’allaiter? On y a (pas trop) cru, mais voilà: “Lait Paternel” est un poisson d’avril. Qui soulève tout de même une flopée de questions. 
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo du Parisien “Valentina, 18 ans, née par GPA: ‘Je ne suis pas reconnue comme la fille de mes parents’”