société

Ceci n'est pas un cintre: une campagne de défense de l'IVG sur les réseaux sociaux

A quelques jours de la Journée internationale pour le droit à l’avortement, le planning familial a lancé une campagne de défense de l’IVG.
© Twitter.com/rokhayadiallo
© Twitter.com/rokhayadiallo

© Twitter.com/rokhayadiallo


Non, tous ces gens qui posent avec des cintres sur les réseaux sociaux ne militent pas en faveur de la fashion week… Mais bien pour le droit à l’IVG. Le cintre, terrible symbole de l’avortement clandestin, est détourné avec une phrase inspirée de René Magritte et de sa célèbre Trahison des images

La campagne Ceci n’est pas un cintre, lancée par le planning familial, veut faire du bruit et marquer les esprits à quelques jours de la Journée internationale pour le droit à l’avortement, qui aura lieu le 28 septembre. A cette occasion, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine a annoncé la mise en place d’un numéro national d’information sur l’IVG, et le lancement d’une campagne de communication sur le droit des femmes à disposer de leur corps. 

 


1. Djamila Ribeiro, icône de l’afro-féminisme brésilien

Jaïr Bolsonaro au pouvoir, les droits des femmes sont plus que jamais menacés au Brésil. On a rencontré Djamila Ribeiro, philosophe et journaliste afro-féministe reconnue, qui se bat pour l’amélioration des conditions de vie des femmes noires.
© Twitter.com/rokhayadiallo - Cheek Magazine
© Twitter.com/rokhayadiallo

5. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
© Twitter.com/rokhayadiallo - Cheek Magazine
© Twitter.com/rokhayadiallo