société

Ceci n'est pas un cintre: une campagne de défense de l'IVG sur les réseaux sociaux

A quelques jours de la Journée internationale pour le droit à l’avortement, le planning familial a lancé une campagne de défense de l’IVG.
© Twitter.com/rokhayadiallo
© Twitter.com/rokhayadiallo

© Twitter.com/rokhayadiallo


Non, tous ces gens qui posent avec des cintres sur les réseaux sociaux ne militent pas en faveur de la fashion week… Mais bien pour le droit à l’IVG. Le cintre, terrible symbole de l’avortement clandestin, est détourné avec une phrase inspirée de René Magritte et de sa célèbre Trahison des images

La campagne Ceci n’est pas un cintre, lancée par le planning familial, veut faire du bruit et marquer les esprits à quelques jours de la Journée internationale pour le droit à l’avortement, qui aura lieu le 28 septembre. A cette occasion, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Marisol Touraine a annoncé la mise en place d’un numéro national d’information sur l’IVG, et le lancement d’une campagne de communication sur le droit des femmes à disposer de leur corps. 

 


3. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
© Twitter.com/rokhayadiallo - Cheek Magazine
© Twitter.com/rokhayadiallo

4. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
© Twitter.com/rokhayadiallo - Cheek Magazine
© Twitter.com/rokhayadiallo