société

Le Cheek Point

En classe, les élèves vont enfin savoir à quoi ressemble un clitoris

On a lu cet article sur la découverte du clitoris par les collégiens et lycéens, et on vous le conseille.
© Marie Docher
© Marie Docher

© Marie Docher


“Pour la première fois cette rentrée, certains élèves pourront manier en cours de SVT un modèle imprimé en trois dimensions de l’organe, le seul du corps humain uniquement dévolu au plaisir. On doit le petit objet de dix centimètres (la taille moyenne de l’organe, dont seule une petite partie est visible de l’extérieur) en plastique biodégradable, le premier modélisé à échelle réelle et en 3D, à Odile Fillod. La chercheuse française indépendante, également auteure d’un blog de vulgarisation scientifique, veut en faire un outil d’éducation sexuelle, et familiariser les élèves avec l’organe. (…)

Les professeurs espèrent, avec ce support pédagogique, sensibiliser à la question du plaisir féminin, souvent ignoré par les élèves. D’autant que les séances d’éducation à la sexualité, censées être assurées trois fois par an en vertu d’une loi votée en 2001 (et qui doivent présenter une ‘vision égalitaire entre les femmes et les hommes‘ depuis cette année), n’ont pas forcément lieu, ou de manière parcellaire. ‘C’est important d’expliquer aux élèves que la femme a aussi du plaisir‘, estime la professeure Marie Bourdais. Et que ce plaisir n’a rien de plus mystérieux ni de plus cérébral que le plaisir masculin‘, ajoute Odile Fillod.”

Le clitoris, ce grand inconnu, débarque dans certains salles de classes de nos collèges et lycées, et tant mieux! Libération revient sur le les tabous qui demeurent autour de cet organe dédié au plaisir féminin et sur la nécessité de familiariser les élèves avec cette partie de l’anatomie des femmes dès leur plus jeune âge.

À lire le plus vite possible sur le site de Libération.


1. Agressions et harcèlement sexuels en série à Coachella

On a lu pour vous cet article, publié sur Teen Vogue, qui révèle les innombrables cas d’agressions et de harcèlement sexuels qui ont eu lieu cette année à Coachella et on vous le conseille fortement.  
© Marie Docher - Cheek Magazine
© Marie Docher

3. Le si féministe Québec à l'épreuve de #MeToo

C’est une province canadienne où les femmes se chargent de la drague, ne craignent pas de sortir en short et débardeur dès les beaux jours, et refusent la galanterie. Là bas, on féminise volontiers les métiers, les enfants portent couramment les noms de famille des deux parents, et un congé parental d’un an peut être divisé à part égale entre conjoints. Pourtant le mouvement #MeToo y a connu un écho retentissant. Qu’est-ce que ce phénomène a encore à apporter au si féministe Québec?
© Marie Docher - Cheek Magazine
© Marie Docher

4. Prévention sexuelle chez les lesbiennes: le grand vide

On a lu pour vous cet article de RTL Girls sur les stéréotypes qui entourent la sexualité lesbienne et ont un impact sur la santé des femmes homosexuelles et on vous le recommande fortement.
© Marie Docher - Cheek Magazine
© Marie Docher

5. La césarienne, un mode d'accouchement mal perçu (et souvent mal vécu) en France

En France, un bébé sur cinq naît par césarienne. C’est deux fois plus qu’au début des années 80. Mais pour les femmes qui en ont fait l’expérience, la césarienne est souvent vécue comme un traumatisme. A contrario, celles qui en font la demande ne sont pas entendues. Pourquoi ce mode de naissance a-t-il si mauvaise réputation?
© Marie Docher - Cheek Magazine
© Marie Docher

7. Il n'y a rien de honteux à préférer les serviettes aux tampons

On a lu pour vous cette tribune, publiée sur Mashable, qui dénonce les moqueries visant les femmes qui utilisent des serviettes pendant leurs règles et on vous la conseille fortement.  
© Marie Docher - Cheek Magazine
© Marie Docher