société

La vidéo du jour

Le clitoris pour les nuls, par un youtubeur drôle et éclairé

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce cours magistral (et très drôle) sur le clitoris. 
Le clitoris pour les nuls, par un youtubeur drôle et éclairé

Pour son treizième épisode -on espère que ça lui portera bonheur-, la websérie Et tout le monde s’en fout a décidé de “mettre le doigt sur un point sensible” (ok c’est un peu lourd mais ça nous fait rire quand même): le clitoris.

En quatre grosses minutes, le comédien Axel Lattuada raconte l’histoire du clitoris, de l’Antiquité à nos jours, et s’étonne à juste titre que ce simple “morceau de corps humain” continue de déchaîner les passions / être passé sous silence. 

Déjà à l’origine d’un épisode intitulé La Salope, qui tentait de déconstruire pas mal de clichés sexistes, l’équipe de Et tout le monde s’en fout expliquait sur sa présentation YouTube vouloir “changer le monde en commençant par ce qui est à portée de sa main.”

On ne sait si cette équipe de joyeux utopistes avait effectivement un sexe féminin sous la main pour préparer cet épisode (bah quoi, nous aussi on peut faire de l’humour gras), mais on salue forcément l’initiative.  

 


1. Le congé paternité est-il la clé de l'égalité dans le couple?

En France, le congé paternité est un droit encore snobé par trois pères sur dix qui ne dure que onze jours. Les semaines qui suivent l’arrivée d’un nouveau-né influencent pourtant de façon cruciale la place attribuée aux femmes et aux hommes dans la société, la famille et le monde professionnel.
Le congé paternité est-il la clé de l'égalité dans le couple? - Cheek Magazine

3. Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie

Alors que la Ville de Paris organise aujourd’hui une journée de lutte contre la grossophobie, on vous recommande ce podcast qui démonte pas mal d’idées reçues sur un sujet, qui, une fois de plus, enferme les femmes dans leur corps. 
Un podcast qui démonte les a priori de la grossophobie - Cheek Magazine

4. La self-défense féminine, un moyen de reconquérir sa place dans la rue

Victimes de harcèlement, d’agressions ou simplement en quête d’assurance dans l’espace public, ces 11 jeunes femmes ont choisi de suivre un stage de self-défense pour en finir avec le sentiment de vulnérabilité. On a passé deux week-ends avec ces apprenties guerrières.  
La self-défense féminine, un moyen de reconquérir sa place dans la rue - Cheek Magazine