société

La vidéo du jour

Le reportage hallucinant de Complément d'enquête sur les “Angry White Men”

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cet extrait de l’émission Complément d’enquête, consacrée à la “guerre des sexes”, sur les “Angry White Men”.
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”

Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”


Diffusé hier soir, ce numéro de Complément d’enquête -disponible en replay ici– avait pour thème “la guerre des sexes”. Un reportage est notamment consacré aux “Angry White Men”, ces “hommes blancs en colère” qui, depuis l’élection de Donald Trump, entendent en finir avec la “tyrannie du féminisme” et se disent discriminés… par rapport aux femmes.  

À l’instar de Roy, cet Américain qui ne supporte pas, entre autres, que les femmes ne payent pas leur entrée dans certaines boîtes de nuit. Il a d’ailleurs attaqué plusieurs clubs en justice, apprend-t-on dans le reportage, et a -étonnamment- perdu tous les procès. Roy ne s’arrête pas là, il souhaite également que Washington oblige les femmes à être réquisitionnées en cas de guerre. Ce militant, très sympathique, ne cache d’ailleurs pas ses ambitions: “Je combattrai les féministes jusqu’à mon dernier dollar, jusqu’à mon dernier souffle.” Et de continuer dans son délire: “Les femmes peuvent causer des dommages psychologiques très graves à un homme, et intentionnellement. […] En utilisant les émotions, une femme a le pouvoir de détruire un homme. L’arme d’une femme, c’est sa langue.” Rien que ça. 

 

J.T.


1. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête” - Cheek Magazine
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”

2. Violences gynécologiques: une réalisatrice met les médecins au pied du mur

Avec son court-métrage Paye (pas) ton gynéco, la réalisatrice Nina Faure souhaite faire entendre la voix des femmes victimes de violences gynécologiques et demander des explications aux représentant·e·s de la profession.
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête” - Cheek Magazine
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”

3. Avec “Ta Mère Nature”, Ophélie Damblé nous initie à l'agriculture urbaine

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cet épisode de Ta Mère Nature, dans lequel Ophélie Damblé nous fait découvrir la Prairie, une friche urbaine implantée à Pantin.
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête” - Cheek Magazine
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”

5. Agressions et harcèlement sexuels en série à Coachella

On a lu pour vous cet article, publié sur Teen Vogue, qui révèle les innombrables cas d’agressions et de harcèlement sexuels qui ont eu lieu cette année à Coachella et on vous le conseille fortement.  
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête” - Cheek Magazine
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”

7. Le si féministe Québec à l'épreuve de #MeToo

C’est une province canadienne où les femmes se chargent de la drague, ne craignent pas de sortir en short et débardeur dès les beaux jours, et refusent la galanterie. Là bas, on féminise volontiers les métiers, les enfants portent couramment les noms de famille des deux parents, et un congé parental d’un an peut être divisé à part égale entre conjoints. Pourtant le mouvement #MeToo y a connu un écho retentissant. Qu’est-ce que ce phénomène a encore à apporter au si féministe Québec?
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête” - Cheek Magazine
Capture d'écran du reportage de “Complément d'enquête”