société

La vidéo du jour

L'humoriste Constance Pittard cyberharcelée pour avoir montré ses seins sur France Inter

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Constance Pittard lors de son passage dans C à vous, dans laquelle elle revient sur le cyberharcèlement dont elle a été victime.
DR
DR

DR


C’était de l’humour, je ne pensais pas que deux gougouttes, ça allait autant affoler. […] Je trouve ça naturel la nudité.” Invitée de l’émission C à vous diffusée lundi 4 septembre sur France 5, l’humoriste Constance Pittard est revenue sur le cyberharcèlement dont elle est victime depuis sa -très drôle- chronique du 28 août sur France Inter. 

Si je vous parle roploplos, c’est parce que je suis plutôt bien calée en la matière parce que je fais un 90E pour 1 mètre 60, ce qui signifie que je rentre systématiquement dans une pièce dix minutes après mes tétons”, avait notamment raconté la jeune femme avant d’enlever son t-shirt et son soutien-gorge. Un moyen comme un autre de titiller les “puritains moralisateurs qui nous disent qu’on est pervers avec notre peau qu’on aère, […] extrémistes et réacs”. Quelques heures plus tard, la trentenaire recevait déjà des insultes et menaces sur les réseaux sociaux. 

 

 

Hier, la comédienne a donc tenu à rappeler sur le plateau de C à vous que personne ne s’offusque des statues grecques dénudées. Et de conclure très justement: “Une femme qu’on va voir nue pour vendre du shampoing ou du dentifrice, ça ne pose aucun problème. Une femme qui montre son corps en disant ‘mon corps m’appartient, je suis libre et je vous emmerde’, ça pose un problème.”

 

Margot Cherrid


2. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
DR - Cheek Magazine
DR

4. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
DR - Cheek Magazine
DR

7. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
DR - Cheek Magazine
DR