société

Contraception

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le stérilet

Contrairement à une idée fortement ancrée dans les esprits, le stérilet peut être posé à des femmes n’ayant jamais eu ni grossesse, ni accouchement. Pour celles qui ne veulent plus des pilules de troisième et quatrième génération, ce mode de contraception offre une alternative efficace. 
© Jonathan Knowles / Getty Images
© Jonathan Knowles / Getty Images

© Jonathan Knowles / Getty Images


Louise, 27 ans, ne savait plus à quelle contraception se vouer. La pilule? Un peu flippée, elle n’en voulait plus. Et elle n’est pas la seule, les révélations récentes sur les pilules de troisième et quatrième génération ont fait chuter les prescriptions de ce type de contraceptifs (une baisse de 45 % entre 2012 et 2013). La capote? Elle et son copain n’en pouvaient plus. Sans être totalement résignée, elle avait donc baissé les bras et remis la question à plus tard… “Je n’aurais jamais pensé au stérilet si une amie ne m’en avait pas parlé, persuadée que c’était le moyen de contraception réservé aux mères”, raconte-t-elle. Contrairement aux idées reçues, une femme qui n’a jamais été enceinte ou qui n’a jamais accouché peut se faire poser un stérilet. Depuis 2004, des recommandations officielles lèvent toute barrière à la pose d’un dispositif intra-utérin (DIU). Louise a donc franchi le pas.  

Le stérilet offre plusieurs avantages. Aussitôt posé, aussitôt oublié.

Le stérilet se garde cinq ans. Il en existe deux types: le premier en cuivre a une forme de T et ne contient pas d’hormones. Le second délivre de la progestérone qui diminue le volume des règles. “Cette forme de contraception hormonale n’a rien à voir avec la pilule qui délivre des oestrogènes”, précise le docteur Nathalie Carlotti, vice-présidente du syndicat des gynécologues médicaux. “La progestérone ne pose pas de problème de thrombose” (Ndlr: caillot de sang qui se forme dans une veine ou une artère), continue-t-elle. 

Le stérilet offre plusieurs avantages. Aussitôt posé, aussitôt oublié. “J’étais vraiment tête en l’air avec ma pilule que j’oubliais tout le temps, poursuit Louise, c’était une source de stress que je n’ai plus.” Autre aspect non négligeable: le stérilet est remboursé contrairement à l’anneau et au patch. 

Une infection vaginale se propagera plus rapidement pour les porteuses de stérilet. Il faut donc faire preuve d’une certaine rigueur dans le suivi.

Les seules contre-indications concernent les femmes qui sont atteintes d’une maladie ou d’une infection sexuellement transmissibles (Ndlr: MST et IST), souligne le docteur Carlotti. Le stérilet est également déconseillé aux femmes exposées aux MST, celles qui ont par exemple des partenaires multiples et un manque de suivi gynéco.” Une infection vaginale se propagera plus rapidement pour les porteuses de stérilet. Il faut donc faire preuve d’une certaine rigueur dans le suivi. Les spécialistes conseillent une visite de contrôle une fois par an. 

Le médecin et romancier Martin Winckler déplore que ce type de contraception soit encore peu proposé aux jeunes femmes.

Fervent partisan du stérilet, le médecin et romancier Martin Winckler, (cf. La maladie de Sachs)fait le constat que ce type de contraception est encore peu proposé aux jeunes femmes. Dans un article récemment remis à jour sur son excellent site (véritable mine d’informations sur la contraception), il poussait un coup de gueule, évoquant notamment une étude parue aux États-Unis en 2012: “Nombre de médecins français refusent encore un DIU aux patientes (le plus souvent jeunes) (…), ce qui est inacceptable! D’après une enquête récente, il y a jusqu’à vingt fois moins de grossesses par échec de DIU que par échec de pilule!!!”. Avant de franchir le pas, comme le dit si bien l’expression consacrée, “n’hésitez pas à en parler avec votre médecin”.

 Servane Philippe


1. Dans son livre, elle explique pourquoi la génération des millennials fera moins d’enfants

S’il y a une phrase qui agace particulièrement Bettina Zourli, c’est quand on lui dit qu’à son âge, elle peut changer d’avis. À 27 ans, la jeune femme est pourtant certaine de ne pas vouloir d’enfants, mais elle s’entend régulièrement opposer l'argument de la jeunesse, voire…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

2. Comment les U.S. ont pris en compte les cycles menstruels de leurs joueuses pour gagner la Coupe du monde

“Georgie Bruinvels ne devrait pas tarder à faire des émules. La chercheuse américaine, titulaire d'un doctorat sur l'impact des carences en fer et des cycles menstruels sur la performance sportive, a récemment travaillé avec les footballeuses de l'équipe américaine afin d'intégrer leurs règles au coeur…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

3. “J'ai été conçue grâce à un don de sperme”

“Je m'appelle Pauline Pachot, j'ai 28 ans, je suis née à Auxerre et j'ai grandi dans un village de 900 habitants, juste à côté, entre les vignes et les cerisiers. J'ai été conçue grâce à un don de sperme au CECOS (Ndlr: Centres d'études et de…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

4. Lutte contre les féminicides: pourquoi l’Espagne est beaucoup plus efficace que la France

Souvent citée en exemple, l’Espagne joue un rôle précurseur dans la lutte contre les féminicides. En un peu plus dix ans, ce pays du sud de l’Europe est parvenu à réduire le nombre de meurtres conjugaux commis sur son sol de manière drastique, passant de 71…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

5. Podcast: Léa Salamé part à la rencontre des femmes puissantes et c'est une réussite

En radio, la grille d'été est souvent l'occasion de découvrir des nouveaux talents. Cette année, sur France Inter, ce n'est pas vraiment une anonyme qui a attiré notre attention, mais plutôt une facette inconnue de la journaliste star de l'antenne Léa Salamé. L'intervieweuse politique se…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

6. Comment la broderie est devenue cool et féministe

Entre les clichés d’açai bowl et les selfies #IWokeUpLikeThis, sur Instagram, de nombreux comptes exposent aujourd’hui une broderie militante. Du point de croix au patchwork, la lutte pour les droits des femmes se fait du bout de l’aiguille, à l’image des punchlines pleines d’empowerment de…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images

7. Elle améliore les relations hommes-femmes au travail grâce à des techniques de théâtre

Quand elle évoque sa première vie professionnelle, Livia Vilaplana avoue ressentir un grand soulagement de l'avoir quittée. Cette ancienne avocate du milieu des affaires, devenue entrepreneure l'année dernière, avait en effet coché toutes les cases de la parfaite étudiante en droit devenue membre des barreaux…
© Jonathan Knowles / Getty Images - Cheek Magazine
© Jonathan Knowles / Getty Images