société

LA VIDÉO DU JOUR

Des députées racontent leur avortement au Parlement britannique

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle publiée par Quotidien sur des députés britanniques qui racontent leur avortement en pleine séance parlementaire pour soutenir l’IVG en Irlande de Nord.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

Capture d'écran de “Quotidien”, DR


“Les députées qui ont avorté et moi, nous ne sommes pas des criminelles”, s’est écriée Jess Phillips au Parlement britannique avant-hier dans une séquence diffusée par Quotidien. Même si l’affirmation semble évidente pour nous, il n’en est rien en Irlande du Nord où l’avortement est encore interdit, excepté si la grossesse menace la vie de la mère.

Lors de la séance parlementaire du mardi 5 juin au sujet de la légalisation de l’IVG en Irlande du Nord, les députées Jess Phillips et Heidi Allen ont raconté pour la première fois publiquement leur avortement. “Je suis une femme qui croit à l’égalité, au choix. (…) En tant que députée du XXIème siècle, je fais de l’avortement mon affaire parce que je suis passée par là”, raconte l’élue conservatrice Heidi Allen dans un discours où elle évoque son IVG. 

 

 

Alors que les Irlandais·e·s du Sud ont voté oui à 66,4% pour le droit à l’avortement lors d’un référendum le 25 mai 2018, les Britanniques veulent en faire de même pour l’Irlande du Nord, d’où la prolongation des débats après ce vote historique

Alexandra Vépierre


3. Atteinte d'un cancer généralisé à 26 ans, Camille a eu recours à la GPA en Grèce

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le nouvel épisode de Bliss Stories dans lequel Camille, atteinte d’un cancer généralisé à 26 ans, a eu recours à une GPA en Grèce.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

5. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
Capture d'écran de “Quotidien”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Quotidien”, DR