Ce qui se passe ailleurs

Standing ovation pour le discours féministe d'Emma Watson à l'ONU

Cheek passe en revue (de Web) une actu internationale. 
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”


Nommée ambassadrice de bonne volonté de l’ONU Femmes en juillet dernier, Emma Watson a fait forte impression en délivrant un discours passionné ce samedi 20 septembre. L’Anglaise lançait HeForShe, une campagne mise sur pied par l’organisation internationale en faveur de l’égalité hommes-femmes, et qui insiste sur l’importance des hommes dans cette cause en les impliquant directement.

“L’actrice de Harry Potter a dit devant un parterre de délégués des Nations unies que les hommes, aussi, devaient agir contre le sexisme autour du monde, et que le combat pour les idéaux féministes ne devait pas être confondu avec de la misandrie”, explique le site du Guardian. En clair, Emma Watson vient de rappeler -à ceux qui en doutent encore- qu’être féministe, ce n’est pas détester les hommes. 

“Watson contre-attaque en direction de récentes campagnes comme Women Against Feminism”, peut-on lire sur Vanityfair.com. “Comme [elle] l’a expliqué dans son discours, ces campagnes dépeignent la cause féministe comme misandre. En impliquant les deux genres dans la campagne HeForShe, Watson espère abolir la mentalité “nous contre eux”, poursuit le magazine américain. Le discours intégral est à visionner dans la vidéo ci-dessous. 

 


1. Les Incels, la communauté masculiniste qui acclame l'attaque de Toronto

Les Canadiens découvrent avec effroi que la tuerie de Toronto, qui a fait 10 morts et une quinzaine de blessés dont une majorité de femmes, a été commise par Alek Minassian, un masculiniste membre des Incels, une communauté de  “célibataires involontaires” vouant aux femmes une haine sans limite. 
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

2. Cette actrice indienne se dénude en public pour soutenir #MeToo et se fait arrêter

En Inde, pour apporter son soutien au mouvement #MeToo, l’actrice de 28 ans Sri Reddy s’est déshabillée en public. Un geste militant lourd de conséquences pour cette jeune femme aujourd’hui expulsée de son logement, condamnée et traitée en paria.
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

3. Emma Watson applaudit le tapis rouge Time's Up des Molières anglais

Ce week-end, le mouvement Time’s Up a ressurgi sur le tapis rouge des Molières anglais, pour la plus grande joie d’Emma Watson, toujours aussi engagée sur la question du sexisme. 
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

4. Avec ce hashtag, les journalistes sportives brésiliennes dénoncent le sexisme de leur milieu

Au Brésil, 52 femmes journalistes spécialisées dans le sport ont lancé la campagne #DeixaElaTrabalhar pour exposer le harcèlement et les agressions qu’elles subissent dans leur profession.
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

6. Avec le hashtag #karlmennskan les Islandais s'attaquent à la masculinité toxique

Grâce au hashtag #karlmennskan (#masculinité), les Islandais témoignent des stéréotypes de genre qui poussent les hommes à s’enfermer dans une virilité fabriquée et malsaine. 
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”

7. Ivanka Trump célèbre le Women’s History Month et se fait tacler par les internautes

La fille de Donald Trump, Ivanka Trump, a publié un tweet pour saluer le travail des femmes pour la nation et les internautes n’ont pas manqué de souligner l’ironie de la situation en rappelant les accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles qui concernent son père.
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe” - Cheek Magazine
Capture d'écran du discours d'Emma Watson pour le lancement de la campagne “HeForShe”