société

La vidéo du jour

Intersexuée, Élodie Lenoir raconte son ADN masculin dans un corps de femme

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini dans laquelle une jeune femme raconte son parcours d’enfant intersexué.
DR
DR

DR


Concrètement, j’ai tous les attributs d’une fille, et en fait, biologiquement, je suis un garçon, mais je me suis développée sans aucune testostérone, donc uniquement oestrogène, donc… ça donne une fille.” Dans cette vidéo publiée sur Konbini à l’occasion d’un colloque organisé à l’Assemblée sur les enfants intersexués, Élodie Lenoir raconte son parcours.

Née avec un ADN masculin dans un corps de femme, elle explique qu’elle est venue au monde avec un “syndrome de résistance aux androgènes” qui “bloque la réception de la testostérone chez une personne XY”. Les enfants naissent alors comme des “petites filles normales”, à l’exception de l’absence d’utérus. Elle confie le processus par lequel elle est passée pour accepter cette “intersexuation invisible”. On vous laisse découvrir cette vidéo juste ici: 

 

J.T.


2. Que disent de notre société les rumeurs de grossesse chez les célébrités?

Jennifer Aniston, Camila Cabello ou encore Rihanna… Nombre de célébrités voient leurs corps et leurs poids scrutés sous tous les angles, dans le but de détecter une éventuelle grossesse. Un procédé ne datant pas d’hier, qui enferme les femmes dans ce que la société attend d’elles.
DR - Cheek Magazine
DR

5. Enora Malagré raconte comment l'endométriose a pu lui gâcher la vie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce témoignage d’Enora Malagré pour le Huffington Post, où elle raconte comment l’endométriose lui a gâché son Festival de Cannes. 
DR - Cheek Magazine
DR

6. Comment la masculinité se redéfinit-elle sur Instagram?

Depuis quelques mois, les comptes Instagram où l’on parle de masculinité se multiplient, ouvrant des espaces de parole bienvenus à l’heure où les injonctions à la virilité ont encore la peau dure. Les bien nommés @tubandes, @lesnouveauxprinces ou encore @lesgarconsparlent sont les nouveaux avatars de cette “masculinité positive” ou “authentique”.
DR - Cheek Magazine
DR

7. Dans “Jouir”, Sarah Barmak démonte les mythes autour de l’orgasme féminin

Les éditions de la Découverte publient dans leur collection Zones Jouir, la traduction de l’enquête de la journaliste canadienne Sarah Barmak. Cette dernière nous explique en quoi la question du plaisir est résolument féministe.
DR - Cheek Magazine
DR