société

Le Cheek Point

Emily Ratajkowski, une féministe qui se met à poil

On a lu ça pour vous et on vous le conseille.
Emily Ratajkowski, une féministe qui se met à poil

Emily Ratajkowski incarne un nouveau féminisme et pose la question: peut-on promouvoir le féminisme en posant nue? Elle développe une posture du féminisme qui, au lieu de se présenter col roulé, juste avec des mots, se met à nu. Se mettre nu (ou poser nu) et se mettre à nu sont deux attitudes différentes: la première consiste à montrer, la seconde à exprimer. (…)

L’expression ‘se mettre à nu’ a deux sens: dévoiler un élément de sa vie intérieure et montrer son corps. Emily Ratajkowski fait les deux. On peut dire, effectivement, que la photographie postée sur Instagram est un élément promotionnel pour son article dans Lenny Letter. On peut dire aussi l’inverse: l’article Emily Ratajkowski fait la promotion de son corps. Bref, elle fait et de son corps et de son esprit ses instruments de travail. Disons plutôt ses moyens d’expression. Pour exprimer quoi? L’importance d’un beau corps et l’essence d’un esprit.”

Dans cet article du Plus, le philosophe Francis Métivier revient sur le débat suscité par la tribune de la mannequin/actrice Emily Ratajkowski intitulée Baby Woman et parue dans la newsletter de Lena Dunham le 16 février dernier, assortie sur le compte Instagram de son auteure d’une photo d’elle nue. Une décision pas si contradictoire que ça puisque la jeune femme revenait dans ce texte sur la nécessité pour les femmes de se réapproprier leur corps et leur sexualité.

À lire le plus vite possible sur le site du Plus.


2. Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes

En Turquie s’est achevé le premier procès dans l’affaire du probable meurtre de Sule Çet, 23 ans, étudiante à Ankara. La jeune femme aurait été jetée du 20ème étage d’un immeuble de bureaux. Son cas, ultra-médiatisé, est en passe de devenir le symbole contre les violences faites aux femmes dans le pays.
Turquie: Sule Çet, le visage des violences faites aux femmes - Cheek Magazine

4. Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente la réalisatrice Houda Benyamina, prix de la création.
Houda Benyamina, réalisatrice engagée qui veut démocratiser le cinéma - Cheek Magazine

7. TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct

Lundi 11 février, dans Touche pas à mon poste, Jean-Marie Bigard a mimé une scène de viol. Ce n’est pas la première fois que l’émission de Cyril Hanouna banalise les violences sexistes et sexuelles. 
TPMP: Quand Jean-Marie Bigard mime et banalise le viol en direct - Cheek Magazine