société

BD

Emma dézingue la tribune du Monde dans une nouvelle BD

La dessinatrice Emma s’interroge sur les critiques adressées au mouvement de libération de la parole des femmes.
© Emma
© Emma

© Emma


Tout nous conditionne à penser que le rôle des femmes est avant tout de donner envie aux hommes de les séduire.” Dans une planche publiée sur Facebook le 10 janvier dernier et intitulée Un rôle à remplir, la dessinatrice Emma questionne le “retour de bâton antiféministe” qui a suivi la vague de libération de la parole des femmes avec le mouvement mondial #MeToo. Une “résistance” portée par des personnalités masculines mais aussi des femmes en général aisées, qui “défendent ce droit à harceler”, et soutiennent les hommes de leur classe sociale. Après avoir rappelé le principe de base du consentement -“Il suffit de demander et de respecter son avis”– la trentenaire explique que depuis l’enfance, on demande aux filles de répondre à un certain nombre de critères physiques. Elles doivent être jolies, apprêtées, épilées et mince, en attente d’approbation masculine sur leur apparence. “Pas étonnant alors, que quand nous revendiquions le droit de choisir si et quand nous voulons entrer dans un rapport de séduction, ça ennuie certains de devoir respecter ça”, analyse Emma.

A ceux qui accusent les féministes d’altérer les rapports femmes-hommes, elle répond: “Cela fait des siècles que les relations femmes-hommes sont faussées. Faussées par notre éducation genrée, faussées par la peur et les risques que nous avons d’être agressées. Et nous, on lutte pour que ça change.” Un coup de crayon comme on les aime: bien aiguisé.

Margot Cherrid


1. #Masaktach, le #MeToo marocain contre le harcèlement

Depuis trois mois, le hashtag #Masaktach (“je ne me tais pas”, en arabe dialectal marocain) se diffuse sur les réseaux sociaux. Derrière ce mot, une mobilisation contre les violences faites aux femmes, alors qu’une étude d’ONU Femmes indique que 63% de Marocaines reconnaissent avoir été victimes de harcèlement sexuel.
© Emma - Cheek Magazine
© Emma

3. Comment les règles modifient la voix

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait cette chronique d’Aliette de Laleu sur France Musique qui évoque les modifications qu’entraînent les règles sur la voix des chanteuses lyriques. 
© Emma - Cheek Magazine
© Emma

5. Avec son roman "Jeune fille modèle", Grace Ly œuvre pour une meilleure représentation des Asiatiques en France

Dans son premier livre, Grace Ly raconte l’adolescence de la jeune Chi Chi, née de parents asiatiques à Paris. Un récit à la première personne, dans lequel l’autrice pose un regard doux sur la relation entre parents et adolescents tout en dépeignant le racisme anti-asiatique en France.  
© Emma - Cheek Magazine
© Emma

6. “Inde: le pays qui n'aimait pas les femmes”, un reportage bouleversant d'Arte

Si vous ne devriez regarder qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait la bande annonce du reportage intitulé Le pays qui n’aimait pas les femmes, produit par Arte. Quatre indiennes témoignent de la difficulté d’être une femme dans une société patriarcale. 
© Emma - Cheek Magazine
© Emma