société

Bientôt des emojis pour représenter les règles?

Une association britannique de protection de l’enfance milite pour la création d’un emoji qui représente les règles. Aux internautes de choisir lequel.
Bientôt des emojis pour représenter les règles?

Avant de parler de règles via texto, encore faudrait-il en briser le tabou? Et bien justement, l’association Plan International UK fait le pari de rendre les menstruations plus visibles en utilisant… des emojis. Une culotte ou un calendrier arborant deux gouttes de sang, une serviette périodique tâchée, trois gouttes à visage d’émoji ou encore un plan de coupe de vagin, voilà les propositions que cette ONG de protection de l’enfance offre sur son site. Aux internautes de voter pour choisir leur préféré, qui sera ensuite soumis au Consortium Unicode, l’organisation qui régit le standard informatique mondial qui nous permet d’échanger des textes.

Au Ghana, 90% des filles ont honte d’avoir leurs règles.

La campagne, lancée le 28 mai à l’occasion de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle, vise à déculpabiliser les femmes quant à cet évènement naturel. Car si la moitié de l’humanité a ses règles, le sujet, comme beaucoup de ceux qui touchent au corps des femmes, reste encore trop difficile à aborder: au Ghana, 90% des filles ont honte d’avoir leurs règles, rapporte par exemple l’association, tandis que 64% des femmes britanniques ont du mal à en parler avec leurs amis masculins. Autre chiffre à portée directe sur le développement: en Afrique, 1 fille sur 10 manque l’école parce qu’elle a ses règles.

Faire apparaître les règles au milieu de ces symboles que l’on utilise dans toutes dans nos conversations peut donc être un moyen pour parvenir à une nécessaire dédramatisation des menstruations. A l’heure actuelle, l’emoji culotte remporte la mise avec 31% des plus de 33 000 votes exprimés. Si vous voulez donner votre avis, c’est par là

Mathilde Saliou


1. Elle a plaqué sa vie parisienne pour devenir agricultrice

Stéphanie Maubé était graphiste, elle est désormais éleveuse d’agneaux, de brebis et de moutons en Normandie. Passionnée par son métier et agricultrice engagée, elle cosigne le livre Il était une bergère et donne ainsi un visage à celles et ceux qui luttent au quotidien pour nourrir la population française. Interview.
Elle a plaqué sa vie parisienne pour devenir agricultrice - Cheek Magazine

2. “Une dernière fois”, le premier long métrage porno et engagé d'Olympe de G

Olympe de G réalise son premier long métrage porno-érotique, Une Dernière fois, qui sera diffusé sur Canal+ ce samedi 6 juin, et met en scène la sexualité d’une sexagénaire, incarnée par Brigitte Lahaie, qui souhaite organiser la dernière fois qu’elle fait l’amour. 
“Une dernière fois”, le premier long métrage porno et engagé d'Olympe de G - Cheek Magazine

7. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
Comment le confinement a romantisé la campagne - Cheek Magazine