société

Le Cheek Point

L'endométriose serait-elle taboue?

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy


Il aura fallu dix ans à Anne pour savoir ce qui la faisait tant souffrir pendant les règles, au cours des rapports sexuels avec son mari, voire au beau milieu de son cycle. ‘J’en ai souvent parlé à ma gynéco de l’époque. Elle me disait que c’était normal d’avoir mal pendant les règles, et que pour le reste, cela devait relever d’un souci digestif’, explique cette infirmière de 35 ans. La coupable sera finalement démasquée presque par hasard, après une visite chez le médecin traitant de la jeune femme, une échographie et un scanner. Bilan? Endométriose, maladie qui se caractérise par le développement de muqueuse utérine ailleurs que dans l’utérus. Ces cellules baladeuses vont alors se greffer principalement contre le rectum, la vessie, sur les ovaires ou les trompes. […]

Environ une Française sur dix souffre de cette pathologie, décrite pour la première fois en 1860 par l’Autrichien Karel Rokitansky. Pourtant, un siècle et demi plus tard, elle reste très méconnue.

Dans cette enquête sur l’endométriose publiée sur le site de Libération, la journaliste Virginie Ballet revient sur la difficulté de poser un diagnostic sur cette maladie encore méconnue qui touche une Française sur 10. Le 8 mars dernier, une campagne nationale intitulée Info-endométriose a été lancée pour briser le tabou des “endogirls”. En février, Lena Dunham faisait un pas dans ce sens en abordant le sujet -elle souffre elle-même de cette pathologie depuis plusieurs années- dans un de ces posts Instagram

À lire le plus vite possible sur le site de Libération


1. Entre injonctions et libération, l'éternelle ambivalence de la presse féminine

On a lu pour vous cet article sur les contradictions de la presse féminine vis-à-vis du féminisme et on vous le recommande.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

2. De l'Arabie Saoudite à la Turquie, la fuite de Dua et Dalal al-Shweiki pour reconquérir leur liberté

En Arabie Saoudite, les jeunes filles disparaissent. C’est devenu ces dernières années un phénomène grandissant. Pour échapper au système de tutorat et à une famille violente, Dua et Dalal al-Shweiki ont elles aussi fui en espérant commencer une nouvelle vie dans un pays libre. Mais faut-il encore le trouver. 
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

3. Que pensent les militantes lesbiennes du projet de loi sur la PMA?

Le projet de loi de bioéthique a été adopté ce mercredi 24 juillet en conseil des ministres. Salué pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, il comprend cependant des aspects problématiques, selon les militantes lesbiennes que nous avons interrogées.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

4. La militante féministe Fatima Benomar dénonce le cyberharcèlement dont elle est victime

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini news dans laquelle la militante féministe Fatima Benomar raconte le cyberharcèlement dont elle a été victime suite à une action pour dénoncer le sexisme dans le cyclisme.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

5. On peut ne plus vouloir avoir ses règles et être féministe

On a lu pour vous cet article de Slate sur l’arrêt des règles et le féminisme et on vous le conseille fortement.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

6. Féministes au bord du burn out militant

Ras-le-bol, sentiment d’impuissance, angoisse: certaines féministes frisent le burn out. En en parlant ouvertement, elles brisent un tabou du militantisme et réclament une réponse des pouvoirs publics dans la lutte contre les violences faites aux femmes.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

7. Dans son podcast “On Hair”, elle dissèque nos relations avec nos cheveux

Linda Chibani a lancé le podcast On Hair, qui donne la parole à des femmes dont les cheveux sont bien plus qu’une simple partie de leur corps.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy