société

Le Cheek Point

L'endométriose serait-elle taboue?

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy


Il aura fallu dix ans à Anne pour savoir ce qui la faisait tant souffrir pendant les règles, au cours des rapports sexuels avec son mari, voire au beau milieu de son cycle. ‘J’en ai souvent parlé à ma gynéco de l’époque. Elle me disait que c’était normal d’avoir mal pendant les règles, et que pour le reste, cela devait relever d’un souci digestif’, explique cette infirmière de 35 ans. La coupable sera finalement démasquée presque par hasard, après une visite chez le médecin traitant de la jeune femme, une échographie et un scanner. Bilan? Endométriose, maladie qui se caractérise par le développement de muqueuse utérine ailleurs que dans l’utérus. Ces cellules baladeuses vont alors se greffer principalement contre le rectum, la vessie, sur les ovaires ou les trompes. […]

Environ une Française sur dix souffre de cette pathologie, décrite pour la première fois en 1860 par l’Autrichien Karel Rokitansky. Pourtant, un siècle et demi plus tard, elle reste très méconnue.

Dans cette enquête sur l’endométriose publiée sur le site de Libération, la journaliste Virginie Ballet revient sur la difficulté de poser un diagnostic sur cette maladie encore méconnue qui touche une Française sur 10. Le 8 mars dernier, une campagne nationale intitulée Info-endométriose a été lancée pour briser le tabou des “endogirls”. En février, Lena Dunham faisait un pas dans ce sens en abordant le sujet -elle souffre elle-même de cette pathologie depuis plusieurs années- dans un de ces posts Instagram

À lire le plus vite possible sur le site de Libération


1. Non, ce n'est pas la faute des femmes si elles en font plus que les hommes à la maison

On a lu pour vous cet excellent article de Slate sur le partage des tâches domestiques et on vous le conseille fortement.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

2. Que disent de notre société les rumeurs de grossesse chez les célébrités?

Jennifer Aniston, Camila Cabello ou encore Rihanna… Nombre de célébrités voient leurs corps et leurs poids scrutés sous tous les angles, dans le but de détecter une éventuelle grossesse. Un procédé ne datant pas d’hier, qui enferme les femmes dans ce que la société attend d’elles.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

3. Au Kirghizstan, un satellite féminin pour lutter contre les stéréotypes sexistes

Une équipe de huit jeunes filles kirghizes, âgées de 18 à 24 ans, construit depuis 2018 un satellite pour démonter les préjugés sexistes de ce pays centrasiatique. Reportage.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

4. Guillaume Meurice se paye les anti-PMA et c'est très drôle

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Guillaume Meurice qui livre son compte-rendu de la manifestation anti-PMA. 
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

5. Enora Malagré raconte comment l'endométriose a pu lui gâcher la vie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce témoignage d’Enora Malagré pour le Huffington Post, où elle raconte comment l’endométriose lui a gâché son Festival de Cannes. 
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

6. Comment la masculinité se redéfinit-elle sur Instagram?

Depuis quelques mois, les comptes Instagram où l’on parle de masculinité se multiplient, ouvrant des espaces de parole bienvenus à l’heure où les injonctions à la virilité ont encore la peau dure. Les bien nommés @tubandes, @lesnouveauxprinces ou encore @lesgarconsparlent sont les nouveaux avatars de cette “masculinité positive” ou “authentique”.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy

7. Dans “Jouir”, Sarah Barmak démonte les mythes autour de l’orgasme féminin

Les éditions de la Découverte publient dans leur collection Zones Jouir, la traduction de l’enquête de la journaliste canadienne Sarah Barmak. Cette dernière nous explique en quoi la question du plaisir est résolument féministe.
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy  - Cheek Magazine
La chanteuse Imany -au centre- au Trianon le 8 mars lors de la soirée dédiée à la lutte contre l'endométriose - Instagram/Imanyeasy