société

Le Cheek Point

Quand l'épilation du maillot asservit les femmes

On a lu pour vous cet article de Buzzfeed sur le diktat de l’épilation du maillot et on vous le conseille fortement. 
Vitrine American Apparel, DR
Vitrine American Apparel, DR

Vitrine American Apparel, DR


Aujourd’hui, on est bien loin de cette idée qu’un sexe féminin poilu est licencieux et lubrique. Mais la fouffe au naturel reste hors norme. Merci l’industrie pornographique, qui a pris la relève pour bien ancrer dans les esprits la normalité du combat historique contre les follicules pileux! ‘Acteurs et actrices [porno] étaient épilés et continuent à l’être (…). Mais la pornographie actuelle reste dans la ligne du puritanisme du XIXème siècle: dans les deux cas, les femmes, dépourvues de leurs poils, sont les jouets du désir masculin’, pointe dans Histoire du poil Marie-France Auzépy.

L’acte d’épiler le sexe féminin est en effet indissociable du désir masculin. Un sexe glabre ou une tignasse pubienne recadrée à la brésilienne ou au format ‘ticket de métro’ sont même présentés ‘non pas comme une contrainte mais comme un plaisir supplémentaire (…) Mais pour la femme aussi, dans l’idée que la vulve et le pubis lisses sont une voie d’accès à l’orgasme puisqu’ils permettront à son partenaire de (consentir à) pratiquer un cunnilingus sans se retrouver avec des poils incongrus en bouche.”

Dans son article Comment l’épilation du maillot vise à remettre les femmes à leur placepublié sur Buzzfeed France le 18 mai, la journaliste Daphnée Leportois revient sur le diktat machiste de l’épilation des poils pubiens. Des enjeux commerciaux aux prescriptions hygiénistes en passant par les fantasmes véhiculés par l’industrie du X, elle détaille comment la norme de l’épilation, en plus de faire peser sur les femmes des injonctions physiques qui se révèlent chères et douloureuses, s’inscrit dans un modèle patriarcal et sexiste où les femmes, comme leur sexualité, doivent être domptées, maîtrisées, contrôlées.  

À lire le plus rapidement possible sur Buzzfeed


2. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Vitrine American Apparel, DR - Cheek Magazine
Vitrine American Apparel, DR

3. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Vitrine American Apparel, DR - Cheek Magazine
Vitrine American Apparel, DR

7. Nasreen Sheikh, la jeune activiste népalaise en guerre contre les sweatshops

Promise à un mariage forcé, exploitée dans un atelier de confection, Nasreen Sheik a déjoué les pronostics pour devenir une activiste féministe et une cheffe d’entreprise. Tout en aidant les femmes népalaises à s’émanciper, elle enjoint les consommateur·rice·s occidentaux·les et les multinationales à se responsabiliser.
Vitrine American Apparel, DR - Cheek Magazine
Vitrine American Apparel, DR