société

La vidéo du jour

Comment la lutte contre le féminicide est devenue une priorité en Amérique latine

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait cette émission d’Actuelles sur France 24 dédiée aux féminicides en Amérique latine. 
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”

Capture d'écran de l'émission “Actuelles”


À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’équipe de l’émission Actuelles sur France 24 a posé ses caméras dans deux pays d’Amérique latine devenus emblématiques des nouvelles luttes féministes: l’Argentine et le Mexique. Si le second a été en 2017 le théâtre de plusieurs meurtres de femmes au retentissement médiatique fort, le premier voit grandir ces dernières années de nouveaux mouvements féministes incarnés notamment par Ni Una Menos, qui dénonce le fléau des féminicides en Amérique latine. Didactique et documentée, cette courte émission spéciale revient sur les fondations de la troisième vague féministe latino et permet de mieux comprendre l’ébullition militante des femmes qui agite le continent actuellement.

 


1. J'ai exploré mon col de l'utérus lors d'un atelier d'auto-gynécologie

Depuis plusieurs années, des collectifs féministes ou anonymes organisent des ateliers d’auto-gynécologie, et participent au retour du mouvement self-help. Prise de conscience face aux violences gynécologiques ou besoin de se réapproprier leurs corps, de plus en plus de femmes y participent, comme moi.
Capture d'écran de l'émission “Actuelles” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”

2. Pilosité féminine: pourquoi tant de haine?

On a lu pour vous cet article de Slate qui explique comment la haine de la pilosité féminine s’est construite, et on vous le conseille.
Capture d'écran de l'émission “Actuelles” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”

3. Alyssa Milano en larmes explique #MeToo à sa fille

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle d’Alyssa Milano dans laquelle elle s’adresse à sa fille de 4 ans.
Capture d'écran de l'émission “Actuelles” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”

6. Xandra, victime d'un loverboy aux Pays-Bas: “Ils me violaient par groupe de huit”

Xandra*, Hollandaise de 26 ans, est tombée amoureuse d’un garçon rencontré sur les réseaux sociaux, à 19 ans. Sous l’influence de ce dernier, elle commence à se droguer et à se prostituer trois mois plus tard. Victime de ce que l’on nomme un “loverboy”, Xandra décrit ce fléau répandu aux Pays-Bas et comment elle a réussi à s’en sortir. La jeune femme, qui vit à Utrecht, fait désormais le tour des écoles pour sensibiliser les jeunes Hollandaises à ce phénomène.    
Capture d'écran de l'émission “Actuelles” - Cheek Magazine
Capture d'écran de l'émission “Actuelles”