société

Le Cheek Point

Le défi de vivre avec son mec quand on est féministe et hétéro

On a lu pour vous cet article sur les difficultés à concilier féminisme et répartition des tâches, et on vous le recommande.
© Emma, Fallait demander
© Emma, Fallait demander

© Emma, Fallait demander


Ces stéréotypes que l’on transmet sont encore renforcés par le fonctionnement du couple, fondé sur des ‘jeux de rôles’. Pour que les choses fonctionnent vite et bien, des routines s’installent, où chacun accomplit son ‘rôle’ au sein du couple. Or, quand il y a ‘agacement’ (la somme des ‘agacements’ constitue l’ensemble des choses à faire), ‘c’est toujours le plus agacé des deux qui prend en charge l’agacement’, conclut le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Et puisque la socialisation des femmes les ont rendues plus sensibles à la bonne tenue du foyer… c’est souvent pour leur pomme.

La première étape d’un couple plus égalitaire, c’est donc la lutte contre soi, explique Jean-Claude Kaufmann, qui ne parle pas de ‘guerre des sexes’ dans le couple, mais d’‘une guerre des femmes envers elles-mêmes, et des hommes envers eux-mêmes’.’À partir du moment où l’on porte un regard féministe sur le monde, il n’y a plus de repos’, assure Marie-Eve Surprenant, sociologue féministe québécoise. Quand le féminisme pénètre le couple, tout devient matière à réflexion et à discussion.”

Être une femme hétérosexuelle féministe et se retrouver prise au piège de la charge mentale, est-ce une fatalité? Dans cet article, L’Obs-Rue89 donne la parole à des personnes hétéros en couple, qui témoignent des difficultés qu’elles ont connues face à la répartition inégalitaire des tâches dans un foyer, qu’ il n’est pas si facile à surmonter, même en étant des femmes et des hommes féministes.

À lire le plus vite possible sur le site de L’Obs.


1. Baftas 2018: la blague féministe de Salma Hayek et le triomphe de Time's Up

Hier soir se déroulait à Londres la 71 ème cérémonie des Bafta. Lors d’une soirée marquée par les soutiens aux femmes victimes de violences sexuelles, Salma Hayek s’en est donné à cœur joie.   
© Emma, Fallait demander - Cheek Magazine
© Emma, Fallait demander

2. On a collé des affiches avec Merci Simone, qui expose Simone Veil dans tout Paris

On a suivi les fondatrices de Merci Simone pendant qu’elles partaient tapisser un mur parisien avec le portrait de Simone Veil. Leur collectif de street art féministe veut préserver la mémoire de celle qui a légalisé l’IVG en France.
© Emma, Fallait demander - Cheek Magazine
© Emma, Fallait demander

4. Lena Dunham se confie sur son ablation de l'utérus

On a lu pour vous la lettre ouverte de Lena Dunham sur le site de Vogue, dans laquelle elle revient sur son hystérectomie et on vous la conseille fortement. 
© Emma, Fallait demander - Cheek Magazine
© Emma, Fallait demander

5. Naissance par PMA: recherche origines désespérément... ou pas

Dans ce nouvel épisode de notre podcast Il était une fois la PMA, on découvre l’histoire de personnes nées d’un don de gamètes mais aussi celle de gens qui en ont bénéficié pour concevoir un enfant et enfin d’autres qui ont donné. 
© Emma, Fallait demander - Cheek Magazine
© Emma, Fallait demander

7. “Pour qu'on ne puisse plus dire ‘qui ne dit mot consent’.”

On a lu pour vous cette tribune publiée sur L’Obs en faveur d’un consentement sexuel fixé à 15 ans, signée par les comédien·ne·s Alix Poisson, Mélanie Laurent, Bérénice Bejo, Clovis Cornillac et on vous la conseille fortement. 
© Emma, Fallait demander - Cheek Magazine
© Emma, Fallait demander